"Je vais porter plainte et j'attends qu'il s'excuse" : Yassine Belattar réagit aux insultes racistes d'un cadre de Nocibé

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
L'humoriste a réagi jeudi sur Europe 1 à la polémique après des insultes racistes lancées à son encontre par le directeur marketing de Nocibé, suspendu depuis par l'enseigne. 
RÉACTION

Alors que la polémique autour des propos d'Alain Bizeul, directeur marketing de la marque Nocibé, enflammait la toile jeudi, après des insultes racistes visant l'humoriste Yassine Belattar, l'enseigne de distribution de cosmétique a annoncé jeudi en fin d'après-midi avoir suspendu son employé. Invité du Journal du Soir sur Europe 1, Yassine Belattar, qui avait appelé à un boycott de la marque, a réagi à la polémique. 

"Quand Nocibé a tweeté que ces propos n'engageaient qu'Alain Bizeul, c'était un peu trop facile", a estimé Yassine Belattar. "Il est représentant d'une marque qui a priori veut porter l'élégance à un très haut niveau", a poursuivi l'humoriste, qui considère que Nocibé a bien réagi en annonçant la suspension de son directeur du marketing dans l'après-midi. "La marque a montré qu'elle était fiable", ajoute-t-il encore, n'appelant plus au boycott de l'enseigne. 

"Il fallait marquer le coup". Néanmoins, Yassine Belattar annonce son intention de "porter plainte" contre Alain Bizeul. "J'attends qu'il s'excuse", a-t-il complété, espérant que cet épisode serve d'exemple. "Il fallait marquer le coup", a expliqué Yassine Belattar, qui en a profité pour remercier les personnes qui l'ont soutenu lors de cet épisode.

Une série de tweets racistes et injurieux. Chroniqueur sur la chaîne LCI, Yassine Belattar avait annoncé le 19 février son intention de démissionner de son poste en raison de "propos indignes", selon ses termes, concernant l'antisémitisme tenus par le polémiste Éric Zemmour sur la chaîne d'information en contenu du groupe TF1. Alain Bizeul, directeur marketing de Nocibé, avait réagi à cette annonce via un tweet injurieux dans lequel il qualifiait Yassine Belattar de "pourriture islamiste" avant d'insulter un autre twitto. Contacté par l'AFP jeudi, Nocibé a indiqué que son directeur marketing avait "été suspendu de ses fonctions à compter de ce jour".

Europe 1
Par Ophélie Gobinet