Jeux olympiques : quels sont (vraiment) les critères pour qu'un sport intègre les JO ?

  • A
  • A
Jeux olympiques, Paris 2024, disciplines, Lionel BONAVENTURE / AFP 1280 1:40
© Lionel BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :
Armand de Rendinger, consultant international dans le domaine de l'olympisme, a détaillé au micro de François Clauss sur Europe 1 les critères auxquels doit répondre une discipline sportive pour intégrer les Jeux olympiques.
LE TOUR DE LA QUESTION

Le breakdance fera-t-il sa toute première apparition aux Jeux olympiques à Paris en 2024 ? Le Comité international olympique (CIO) doit encore se prononcer sur la question mais il fait partie, avec l'escalade, le surf et le skateboard, des sports proposés par les organisateurs de Paris-2024 au CIO pour intégrer le programme de leurs JO.

Des critères "rarement appliqués". Afin de pouvoir devenir une discipline olympique, un sport doit remplir plusieurs critères qui sont "très clairs" mais "rarement appliqués", explique Armand de Rendinger, consultant international dans le domaine de l'olympisme, au micro de François Clauss sur Europe 1.

Tout d'abord, "le sport que l’on présente en sport additionnel doit être pratiqué par des hommes dans 50 pays sur trois continents différents, et par les femmes dans 35 pays sur trois continents différents", précise-t-il avant d'ajouter : "Je ne suis pas persuadé que le breakdance, ce soit le cas aujourd’hui."

>> De 9h à 11h, c’est le tour de la question avec François Clauss. Retrouvez le replay de l’émission ici

"Tous les quatre ans, il y a des sports qui sont remis en cause." Armand de Rendinger ajoute qu'il existe "un deuxième critère et non des moindres". "Aujourd’hui, les jeux d’été ne peuvent pas avoir plus de 10.500 athlètes. Si on ajoute des nouveaux sports, on doit réduire le nombre d’athlètes dans d’autres disciplines sportives olympiques, voire supprimer certains sports." Justement, "tous les quatre ans, il y a des sports qui sont remis en cause", que ce soit pour des raisons économiques ou d'image, notamment en ce qui concerne les "scandales qui peuvent exister en matière de dopage".

Car l'image fait également partie des critères "très importants" auxquels doit répondre une discipline pour espérer intégrer les Jeux olympiques : "Un nouveau sport doit présenter une image sportive, doit présenter une popularité assez importante au niveau des jeunes." Il existe enfin un critère économique, avec une question d'attractivité de la discipline "sur le plan financier".

Toute cette démarche de sélection d'une discipline répond à une double interrogation. "Il y a une question politique : 'Oui ou non, ce sport contribue-t-il bien à l’image de l’organisation des Jeux et aux Jeux olympiques ?' Et deuxièmement : 'Est-ce que sur le plan marketing, ça peut rapporter beaucoup d’argent ?'", affirme Armand de Rendinger.

Validation du CIO en décembre 2020. Le comité d'organisation des Jeux olympiques de Paris-2024 a donc considéré que le breakdance, l'escalade, le surf et le skateboard étaient des disciplines qui répondaient à tous ces critères. Une proposition qui est désormais soumise à la validation du CIO, attendue pour décembre 2020.

Europe 1
Par Grégoire Duhourcau