GP de Bahreïn : Hamilton profite des défaillances de Ferrari pour s'imposer

  • A
  • A
Charles Leclerc s'offrait ce week-end la première pôle position de sa carrière, à l'occasion de sa deuxième course avec Ferrari.
Charles Leclerc s'offrait ce week-end la première pôle position de sa carrière, à l'occasion de sa deuxième course avec Ferrari. © AFP
Partagez sur :
Le Monégasque Charles Leclerc, qui s'offrait ce week-end la première pôle position de sa carrière, termine 3ème. 

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté un Grand Prix de Bahreïn haletant, dimanche, à la suite d'une défaillance de la Ferrari du Monégasque Charles Leclerc, 3ème, et après une erreur en piste de l'Allemand Sebastian Vettel, 5ème. Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) complète le podium.

Le "rookie" Lando Norris 6ème. Charles Leclerc s'offrait ce week-end la première pôle position de sa carrière, à l'occasion de sa deuxième course avec Ferrari. Il a vu son équipier Sebastian Vettel le dépasser au départ, avant de reprendre la tête au sixième tour. Il a ensuite survolé la course, jusqu'à ce que son moteur connaisse des ratés à dix tours de l'arrivée, permettant à Hamilton puis Bottas de le dépasser.

Vettel, lui, est parti en tête-à-queue alors qu'Hamilton le doublait au 38ème tour. Il a ensuite cassé son aileron avant, ce qui l'a contraint à un troisième arrêt imprévu aux stands. Le "rookie" (débutant) Lando Norris (McLaren) a lui aussi fait impression en se classant 6ème devant le vétéran finlandais Kimi Räikkönen (Alfa Romeo), le Français Pierre Gasly (Red Bull), l'autre débutant Alexander Albon (Toro Rosso) et le Mexicain Sergio Pérez (Racing Point).