Cyclisme : Valverde champion du monde, Bardet deuxième

, modifié à
  • A
  • A
alejandro valverde
Alejandro Valverde a enfin remporté le titre mondial, dimanche, à Innsbruck, en Autriche. © HERBERT NEUBAUER / APA / AFP
Partagez sur :

L’Espagnol de 38 ans a enfin remporté dimanche à Innsbruck le titre mondial, après avoir terminé deux fois 2ème et quatre fois 3ème. Solide dans la dernière montée, Bardet prend l’argent.

Il faudra encore attendre pour voir un Français champion du monde de cyclisme. Dimanche, à Innsbruck, en Autriche, c’est l’Espagnol Alejandro Valverde qui a levé les mains et revêtu le prestigieux maillot arc-en-ciel, à plus de 38 ans. Romain Bardet, dominé au sprint, échoue à une belle deuxième place, alors que Julian Alaphilippe, annoncé comme favori, a craqué dans la dernière montée. Le Canadien Michael Woods termine troisième, alors que le Néerlandais Tom Dumoulin, qui a fait l'effort pour revenir sur les trois hommes de tête dans les derniers kilomètres, échoue finalement au pied du podium. 

Valverde devance Bardet et Woods au sprint :

Alaphilippe craque. Malgré cette belle médaille d'argent pour Romain Bardet, c'est tout de même une certaine déception qui domine dans le clan français. Car jamais, sans doute, les Bleus ne s'étaient présentés si forts à un championnat du monde. Avec Bardet donc, mais aussi Pinot et surtout Alaphilippe, la France disposait de très séreuses chances dans cette course promise à un grimpeur ou à un puncheur. Les trois Français ont d’ailleurs fait le forcing dès les premiers mètres de la Höttinger Hill, la terrible dernière côte de la journée. Mais après un violent effort de Pinot, qui grillait ainsi ses chances de gagner, Julian Alaphilippe, finalement huitième, a lâché quand les pourcentages sont devenus les plus difficiles. 

Valverde trop fort au sprint. Ne restait alors que Romain Bardet pour espérer ramener le maillot arc-en-ciel, qui échappe à la France depuis 1997. Sauf que parmi les trois rescapés de la montée, - et quatre après le retour de Tom Dumoulin - se trouvait un certain Alejandro Valverde, redoutable puncheur et très rapide au sprint. Et c'est en toute logique que l’Espagnol passait la ligne le premier, malgré un très bel effort final de Bardet, finalement deuxième.

Alejandro Valverde fait un superbe champion du monde. Lui qui avait terminé deux fois deuxième - la première fois en... 2003 - et quatre fois troisième d'un championnat du monde, remporte enfin, à plus de 38 ans, le titre mondial. Alors même qu'il semblait pour beaucoup perdu pour le cyclisme après une grave chute dès la première étape du Tour de France 2017…