Gabriel Attal a critiqué la candidature d'Eric Zemmour à l'élection présidentielle 1:04
  • Copié
Clément Perruche , modifié à
Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal était l'invité d'Europe 1 ce mardi matin. Il a vertement tancé la candidature d'Eric Zemmour, affirmant qu'il était un "Trump commandé sur Wish", faisant allusion à cette plateforme qui vend des contrefaçons sur internet. Le polémiste vient d'annoncer sa candidature.
INTERVIEW

Gabriel Attal était l'invité ce mardi matin d'Europe 1. A cinq mois de l'élection présidentielle, le porte-parole du gouvernement a réagi à la candidature d'Eric Zemmour, qui vient d'être officialisée ce mardi midi. L'occasion pour le lieutenant d'Emmanuel Macron de distribuer quelques baffes au polémiste. "Il s'est lassé de cette posture de polémiste dans laquelle il était et probablement, on l'a vu à Marseille, les Français se sont lassés", a affirmé l'invité d'Europe 1, qui a pointé du doigt des "déclarations" et "un certain nombre de comportements" du polémiste.

"On peut se poser des questions sur sa capacité à représenter notre pays et à occuper les plus hautes fonctions", a critiqué Gabriel Attal.

"On ne fait pas des doigts d'honneur aux Français", martèle Attal

Gabriel Attal a également critiqué l'attitude d'Eric Zemmour, qui a eu une altercation lors de sa visite à Marseille le week-end dernier. "Quand on est responsable politique, qu'on prétend être président de la République, on ne fait pas des doigts d'honneur aux Français."

"Il nous a vendu qu'il était le Trump français. C'est un Trump commandé sur Wish", a tancé le porte-parole du gouvernement, faisant allusion à cette plateforme qui vend des contrefaçons sur internet. "On aura l'occasion de débattre s'il est candidat à la présidentielle."