Tour de France : découvrez le profil de la 6ème étape entre Mulhouse et La Planche des Belles Filles

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le Tour se poursuit jeudi avec une 6ème étape très attendue entre Mulhouse et La Planche des Belles Filles, première arrivée au sommet de cette édition 2019. Les coureurs vont être confrontés à un menu consistant, avec un total de sept ascensions au programme.

Après 2012, 2014 et 2017, la Grande Boucle s’offre un quatrième passage à La Planche des Belles Filles, ou plutôt cette année à la "super Planche des Belles Filles", comme le dit le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme. Les organisateurs ont en effet ajouté un kilomètre extrêmement raide (jusqu'à 24%) sur une voie au revêtement compacté, par rapport aux arrivées précédentes, à la montée placée à la fin de la 6ème étape qui partira de Mulhouse. L'ascension, classée en 1ère catégorie, propose 7 kilomètres à 8,7 % de pente moyenne, pour rejoindre la petite et unique station de la Haute-Saône, tout près du domicile de Thibaut Pinot.

Sept difficultés au programme

Les organisateurs ont non seulement ajouté un kilomètre supplémentaire mais aussi construit une grande et belle étape de montagne avec, avant la montée finale, six autres difficultés au programme (deux de 1ère catégorie, deux de 2ème catégorie et deux de 3ème catégorie). Le parcours, qui commence dans la plaine d'Alsace, enchaîne ainsi le Markstein, le Grand Ballon, le Hundsruck et le vénérable Ballon d'Alsace, premier col escaladé dans l'histoire du Tour (en 1905). Le petit col des Chevrères (2ème catégorie), sur une route étroite et pentue, précèdera La Planche des Belles Filles.

Europe 1
Par Thomas Gentil