Coronavirus : 30.635 morts en France, reflux des nouveaux cas

, modifié à
  • A
  • A
3.082 nouveaux cas d'infection par le coronavirus ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures en France
3.082 nouveaux cas d'infection par le coronavirus ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures en France © AFP
Partagez sur :
Le port du masque sera nécessaire en extérieur dans certains cas dans les entreprises. En parallèle, les écoles se préparent à la veille d'une rentrée sous haute surveillance et à hauts risques. Dans le monde, le bilan est de plus de 847.500 morts, avec plus de 25 millions d'infections. En France, on compte désormais 30.635 décès du Covid-19. 
L'ESSENTIEL

Avant le retour en classe de quelque 12,4 millions d'élèves mardi, les enseignants et le personnel de l'éducation nationale se préparent à une année scolaire dans l'ombre du coronavirus et sous la menace d'un durcissement des consignes sanitaires en raison du coronavirus. Le masque sera ainsi obligatoire pour les collégiens et les lycéens. En parallèle, le gouvernement a annoncé que le port du masque sera "nécessaire" en extérieur dans certains cas dans les entreprises. Selon le dernier bilan de Santé publique France (SPF), la France compte ce lundi 30.635 morts du coronavirus. 

Dans le monde, les États-Unis ont franchi la barre des 6 millions de contaminations. Dans le monde, la pandémie a provoqué la mort de plus de 847.500 personnes.

Les infos à retenir :

  • Ce lundi, la France compte 30.635 morts du coronavirus 
  • En France, la rentrée des classes, prévue mardi, est dans tous les esprits
  • Dans les entreprises, le port du masque va être "nécessaire" dans certains cas en extérieur 
  • La ville de Lyon généralise à son tour le port du masque 
  • Dans le monde, le bilan est de plus de 847.000 morts

30.635 morts en France, reflux des nouveaux cas

3.082 nouveaux cas d'infection par le coronavirus ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures en France, a annoncé lundi Santé publique France (SPF), un chiffre inférieur à ceux des jours précédents. La progression des cas avait été plus forte ces derniers jours, avec un pic à plus de 7.000 vendredi, et environ 5.400 samedi et dimanche. Les chiffres du lundi, qui décomptent les cas du dimanche, marquent en général un coup de frein par rapport aux chiffres des autres jours, en raison de la fermeture des laboratoires par exemple.

Le taux de positivité des tests atteint 4,2% sur les sept derniers jours, contre 4,1% dimanche, 4% samedi et 3,6% mercredi. Depuis le début de l'épidémie, 30.635 personnes sont décédées en France, soit 29 de plus en 24 heures, dont 20.128 au sein des établissements hospitaliers et 10.507 (données du 27 août, dernier chiffre connu) en établissements sociaux et médico-sociaux, dont les Ehpad. 

Une rentrée scolaire sous haute surveillance

Mais c’est la rentrée qui occupe les esprits dans l’Hexagone. A celle des professeurs lundi succèdera celles des élèves mardi. Et la question des masques reste centrale. Certains scientifiques préconisent son port obligatoire dès 6 ans, mais c’est aussi le coût qui fait débat. L’ancien président François Hollande a ainsi estimé dimanche sur France 2 que les masques devaient être gratuits pour tous à l’école, ce que le gouvernement a toujours refusé jusque-là.

Dans les entreprises, le port du masque en extérieur dans certains cas 

La question du port du masque obligatoire se pose aussi dans les entreprises. A partir de mardi, les employés seront obligés d'en porter un, même dans les open space. Une règle déjà en vigueur à Station F, à Paris, où quelques dents grincent. Retrouvez ici notre reportage

Par ailleurs, le port du masque sera "nécessaire" pour les travailleurs exerçant en extérieur en cas de regroupement et d'incapacité à respecter la distance d'un mètre, selon le protocole sanitaire présenté lundi aux partenaires sociaux, qui doit entrer en vigueur mardi, et dont l'AFP a obtenu copie.

"Pour les travailleurs en extérieur, le port du masque est nécessaire en cas de regroupement ou d'incapacité de respecter la distance d'un mètre entre personnes", est-il écrit. Ce protocole, qui doit être publié sur le site du ministère du Travail dans la journée, précise que "le port du masque grand public est systématique au sein des entreprises dans les lieux collectifs clos". En ce qui concerne le télétravail, il est "recommandé", et non plus "une solution à privilégier", comme indiqué dans le protocole précédent. 

Lyon généralise à son tour le port du masque

Le port du masque sera obligatoire à compter de mardi, pour les plus de 11 ans, sur tout le territoire de Lyon et Villeurbanne, où la mesure n'était jusqu'ici que partielle, a annoncé lundi le préfet du Rhône. "Une tolérance sera accordée aux cyclistes et aux joggeurs durant leur activité sportive", a-t-il précisé lors d'une conférence de presse. C'est aussi le cas à Paris et dans l'Hérault par exemple.

Dans les autres villes de la métropole de Lyon et du département, le port du masque devient également obligatoire, pour les plus de 11 ans, dans un périmètre de 50 mètres aux abords des écoles maternelles et primaires, des collèges, lycées et établissements d'enseignement supérieur, ainsi que des entrées et sorties des gares ferroviaires, stations de métro, arrêts de tramway et de bus.

Plus de 847.500 morts dans le monde, plus de 6 millions de contaminations aux États-Unis

La pandémie du nouveau coronavirus a fait plus de 847.500 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi en fin d'après-midi. Plus de 25,3 millions de cas d'infection ont été diagnostiqués depuis le début de l'épidémie. Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 183.068 morts et plus de six millions de personnes contaminées selon l'université Johns Hopkins qui fait référence. Après les Etats-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 120.828 morts, l'Inde (64.469), le Mexique (64.158) et le Royaume-Uni (41.501).  

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP