Déconfinement : "Il faut que le gouvernement mette en place un plan plage"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Alors que la France prépare son déconfinement, le secteur du tourisme reste dans l'incertitude. Franck Louvrier, vice-président de la région Pays de la Loire en charge du tourisme et arrivé en tête des municipales à La Baule, était l'invité d'Europe 1 jeudi. Il a appelé le gouvernement a préparer un "plan plage".
INTERVIEW

Le secteur du tourisme, déjà fortement touché par le coronavirus, est dans l'attente de consignes concernant la saison estivale. Franck Louvrier, vice-président de la région Pays de la Loire en charge du tourisme et arrivé en tête des municipales à La Baule, a appelé le gouvernement a organiser l'ouverture du littoral, jeudi sur Europe 1. "Il faut que le gouvernement mette en place un 'plan plage' pour le déconfinement", a-t-il déclaré.

"Je souhaite que l'on puisse partir en vacances, parce que je pense que les Français en ont besoin, mais il va falloir être très précautionneux sur l'ensemble des mesures à prendre." La France compte 3.500 kilomètres de côtes accueillant chaque année un grand nombre de touristes.

Un mois pour que les professionnels s'organisent

"A partir du moment où on sait qu'une partie du littoral peut être fréquentée, il faut qu'on s'organise", déclare Franck Louvrier qui appelle le gouvernement à poser des conditions claires pour l'ouverture des plages et des restaurants, mais aussi pour la réglementation de baignades, par exemple. Selon lui, le mois à venir doit permettre de poser les conditions de cet accès aux côtes.

Regrettant particulièrement que le Premier ministre n'ait pas évoqué le tourisme lors de son allocution annonçant le plan de déconfinement, Franck Louvrier affirme que l'ouverture des plages est une "nécessité" pour le secteur touristique, mais que celle-ci doit s'accompagner "des mesures indispensables pour protéger les Français et les touristes".

Europe 1
Par Antoine Cuny-Le Callet