Confiance : Édouard Philippe en forte baisse, en plein mouvement des gilets jaunes

  • A
  • A
Édouard Philippe fait une chute de 6 points, atteignant une cote de confiance inférieure à celle d'Emmanuel Macron. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

La cote de confiance du Premier ministre enregistre une forte baisse (-6) en novembre, en plein mouvement des "gilets jaunes", tandis qu'Emmanuel Macron perd encore 1 point, selon un sondage Harris Interactive* diffusé vendredi.

La cote de confiance du Premier ministre Édouard Philippe enregistre une forte baisse (-6) en novembre, en plein mouvement des "gilets jaunes", tandis qu'Emmanuel Macron perd encore 1 point, selon un sondage Harris Interactive* diffusé vendredi.

Avec 32% d'opinions positives, le chef de l'État atteint son plus bas niveau depuis le début du quinquennat dans ce baromètre mensuel pour le site Délits d'Opinion. Et Édouard Philippe, qui avait jusque là moins dévissé dans les sondages, fait une chute de 6 points, atteignant une cote de confiance inférieure à celle d'Emmanuel Macron, avec seulement 31% d'opinion favorable. Il chute notamment auprès des plus de 65 ans (-10), des inactifs (-7) et des catégories supérieurs (-6), ainsi qu'auprès des militants LR et LFI (-8).

Le ministre de l'Intérieur perd 3 points. La confiance dans les membres du gouvernement reste stable avec une moyenne de 24%. Jean-Yves Le Drian reste en tête (41%, =) devançant Jean-Michel Blanquer (35%, -2), Bruno Le Maire (26%, -3) et Roxana Maracineanu (26%, -2). Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner perd 3 points à 22%.

* Enquête réalisée en ligne du 27 au 29 novembre auprès de 908 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.