VIDÉO-Boxe : Mayweather, deux minutes de "divertissement" et un pactole

, modifié à
  • A
  • A
Cela n'aura finalement duré que deux minutes pour Mayweather, qui a mis trois fois au tapis son adversaire japonais.
Cela n'aura finalement duré que deux minutes pour Mayweather, qui a mis trois fois au tapis son adversaire japonais. © AFP
Partagez sur :
Sorti de sa retraite, le boxeur américain de 41 ans n'a fait qu'une bouchée de son jeune adversaire Nasukawa, dans un combat-spectacle que Mayweather a accepté pour le "divertissement". 
VIDÉO

Deux grosses minutes sur le ring, trois coups, et un sacré pactole : voici le bilan de la sortie de retraite du boxeur Floyd Mayweather, qui n'a fait qu'une bouchée du jeune kickboxeur japonais Tenshin Nasukawa à Saitama, au nord de Tokyo, dans un combat-spectacle que l'Américain a accepté pour le "divertissement". "Imaginez que je vous dise que je fais 9 millions de dollars (7,9 millions d'euros) pour neuf minutes d'entraînement à Tokyo, vous feriez la même chose à ma place ?", avait déclaré, avec un brin de provocation, l'Américain surnommé "Money" sur Instagram.

Trois fois au tapis. Contre le jeune "Ninja boy", cela n'aura duré que deux minutes pour l'Américain de 41 ans, bien assez pour mettre trois fois au tapis un Japonais beaucoup trop frêle et qui a dû s'adapter à la boxe anglaise, où les coups de pied ne sont pas autorisés contrairement au kick-boxing qu'il pratique, et au poids de son adversaire. Selon certains médias japonais, c'est même presque dix fois plus 9 millions de dollars que toucherait Mayweather pour ce "combat-spectacle" de trois rounds de trois minutes, qui ne comptera même pas dans les palmarès des deux boxeurs, tous deux invaincus.

"On s'est amusés et on reste tous les deux invaincus". À Saitama pour le réveillon, il aura fallu attendre de très longues heures, marquées par d'autres combats, pour voir finalement seulement deux minutes de boxe à sens unique, terminée par les pleurs du Japonais. "Ce n'est que du divertissement", a réagi "Money" après un combat qu'il aura passé à danser, sourire, et donner certes quelques gauches fatales. "On s'est amusés. Et on reste tous les deux invaincus car cela ne compte pas à notre palmarès."