Larcher à Pécresse : "Nous avons encore un espace politique commun à reconstruire"

  • A
  • A
Gérard Larcher doit également s'exprimer samedi midi devant les Républicains à la Baule.
Gérard Larcher doit également s'exprimer samedi midi devant les Républicains à la Baule. © Bertrand GUAY / AFP
Partagez sur :
Le président LR du Sénat, Gérard Larcher, a estimé samedi avoir "encore un espace politique commun à reconstruire" avec Valérie Pécresse, qui a quitté Les Républicains en juin.

La présidente de la région Ile-de-France a claqué la porte de LR après la débâcle du parti aux élections européennes (8,48%). Elle réunit ses soutiens, dont une vingtaine de parlementaires, samedi à Brive, en Corrèze, le même jour que l'université d'été des Républicains à La Baule (Loire-Atlantique).

"Je respecte sa décision mais je crois que nous avons encore une histoire et un espace politique commun à reconstruire", a déclaré le président du Sénat, dans un message vidéo diffusé à la réunion de rentrée de Valérie Pécresse et de son mouvement Libres!

"A un moment donné, on sera tous réunis"

"Je sais aussi que nous serons unis ensemble et unis aux côtés de nos candidats pour les prochaines élections municipales", en mars 2020 a ajouté le sénateur des Yvelines, qui participera également avec Valérie Pécresse, le 12 septembre, à une convention sur les banlieues.

Dans un entretien vendredi au Parisien, Valérie Pécresse a estimé que Gérard Larcher, qui veut rebâtir un parti "de droite et du centre", avait eu "la bonne vision : il faudra tous nous rassembler. A un moment donné, on sera tous réunis".

"Valérie est une amie"

Le président du Sénat a entrepris de sillonner la France pour rebâtir le parti en s'appuyant sur les maires, "clés de voûte de la République", et des conventions thématiques, qui déboucheront sur une grande convention le 10 octobre.

"Valérie est une amie" et "elle a comme moi la passion du territoire et de l'engagement au plus près du terrain", a encore dit Gérard Larcher, pour qui le mouvement Libres! de Valérie Pécresse est "un acteur de ce travail" de reconstruction.

Gérard Larcher doit également s'exprimer samedi midi devant les Républicains à la Baule.