Ukraine : le comédien Zelensky élu président avec 73% des voix

, modifié à
  • A
  • A
L'humoriste de 41 ans a obtenu 73,2% des suffrages au second tour de la présidentielle contre 25,3% pour son rival de 53 ans.
L'humoriste de 41 ans a obtenu 73,2% des suffrages au second tour de la présidentielle contre 25,3% pour son rival de 53 ans. © AFP
Partagez sur :
Le comédien Volodymyr Zelensky a remporté avec une majorité écrasante l’électio présidentielle en Ukraine, selon un sondage réalisé à la sortie des urnes.

Le comédien novice en politique Volodymyr Zelensky a remporté dimanche une victoire écrasante à la présidentielle en Ukraine face au président sortant Petro Porochenko, reflétant l'ampleur de la défiance des électeurs à l'égard du pouvoir en place, selon un sondage sortie des urnes.

L'humoriste de 41 ans a obtenu 73,2% des suffrages au second tour de la présidentielle contre 25,3% pour son rival de 53 ans, selon ce sondage réalisé à la sortie des bureaux de vote par le consortium "Exit Poll National" réunissant trois instituts.  Sous une pluie de confettis et les applaudissements de ses partisans, le vainqueur a remercié, depuis son quartier général, ses électeurs et ceux "qui ont fait un autre choix".  "Je ne vous laisserai jamais tomber!" a-t-il lancé.

"Tout est possible"

Cinq ans après la révolution pro-occidentale du Maïdan, réprimée dans le sang, les Ukrainiens ont une nouvelle fois décidé de renverser la table, cette fois par une élection qui n'a pas manqué de coups bas mais s'est déroulée dans l'ensemble dans le calme et dans le respect des normes démocratiques. Le président Porochenko, battu, a félicité son adversaire. "J'accepte cette décision. Je quitte mes fonctions mais je veux souligner avec fermeté : je ne quitte pas la politique", a-t-il ajouté alors que des législatives sont prévues fin octobre.

Le comédien Volodymyr Zelensky s'est également adressé aux autres pays de l'ex-URSS en leur présentant sa victoire comme la preuve que "tout est possible". "Une dernière chose : tant que je ne suis pas officiellement président, je peux dire à tous les pays de l'espace post-soviétique, en tant que citoyen ukrainien : Regardez nous ! Tout est possible", a déclaré Volodymyr Zelensky devant ses partisans réunis à son quartier général de campagne.

La Russie reconnaît une volonté de changement

Les défis sont immenses dans cette ex-république soviétique, confrontée à une crise inédite depuis son indépendance en 1991. L'arrivée au pouvoir de pro-occidentaux en 2014 a été suivie de l'annexion par Moscou de la péninsule ukrainienne de Crimée et d'une guerre dans l'est qui a fait près de 13.000 morts en cinq ans.

Cette crise a largement contribué aux graves tensions actuelles entre la Russie et les Occidentaux, qui ont décrété des sanctions réciproques. Si elle se confirme, l'élection d'un nouveau président inexpérimenté sera suivie de très près par les chancelleries. Volodymyr Zelensky a déclaré dimanche souhaiter "relancer" le processus de paix impliquant la Russie sur la guerre dans l'est séparatiste prorusse.  "Nous allons poursuivre le processus de Minsk, nous allons le relancer", a-t-il promis.

"Les citoyens ukrainiens ont voté pour le changement", a constaté le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Grigori Karassine, cité par l'agence Ria-Novosti. "Le nouveau pouvoir doit comprendre et réaliser les espoirs des électeurs".

Macron parmi les premiers à féliciter le vainqueur de la présidentielle en Ukraine

Emmanuel Macron a été dimanche soir l'un des premiers dirigeants étrangers à appeler le vainqueur de la présidentielle en Ukraine, le comédien Volodymyr Zelensky, qu'il avait reçu pendant la campagne. Le chef de l'État l'a appelé "pour le féliciter de sa victoire ce 21 avril 2019", a indiqué l'ambassadrice de France en Ukraine Isabelle Dumont sur son compte Twitter.