Les allocations chômage revalorisées de 0,4% au 1er juillet

, modifié à
  • A
  • A
pole emploi
Les allocations chômage vont augmenter à partir du 1er juillet. © PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :
Alors qu'un dispositif exceptionnel de chômage partiel a été mis en place en France pendant le confinement, les allocations chômage vont être revalorisées de 0,4% au 1er juillet, selon l'Unedic, chargée de la gestion de l'assurance chômage dans le pays.  

Les allocations chômage seront revalorisées de 0,4% au 1er juillet, a indiqué l'Unédic dans un communiqué à l'issue d'un conseil d'administration qui s'est tenu mardi. 

 

Cette revalorisation, qui succède à une hausse déjà limitée à 0,7% en 2019, concerne 92% des demandeurs d'emploi indemnisés par l'assurance chômage au 1er juillet 2020, soit environ trois millions de personnes. Le coût pour le deuxième semestre 2020 et l'année 2021 est de 130 millions d'euros selon l'Unédic.

Hausse de l'allocation minimale 

L'allocation minimale passe ainsi à 29,38 euros par jour, contre 29,26 euros actuellement. La partie fixe de l'allocation passe à 12,05 euros par jour indemnisés contre douze euros actuellement. Elle s'ajoute à la partie proportionnelle de l'allocation qui équivaut à 40,4% de l'ancien salaire (le salaire journalier de référence).

L'augmentation des salaires journaliers de référence concerne quant à elle seulement les allocataires indemnisés depuis plus de six mois, soit environ 2,4 millions de personnes. Pour environ 470.000 allocataires, seule la revalorisation de la partie fixe s'applique.

Lors du vote, les syndicats, qui cogèrent l'Unédic avec les organisations patronales, se sont abstenus car ils réclamaient davantage.