Allocations, prix du gaz, chèque énergie : ce qui change au 1er avril

  • A
  • A
argent euros 1280
Les allocations familiales vont être revalorisées de 1% à partir du 1er avril. Image d'illustration. © DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :
En plus du gaz qui va coûter moins cher, les allocations familiales et le minimum vieillesse vont être revalorisés de 1%.

Qui dit 1er avril dit nouveautés, comme chaque premier jour des mois de l'année. Certaines règles changent en effet, d'autres entrent en vigueur et il ne s'agit pas ici de canulars. Europe 1 fait le tour des nouveautés qui vont en partie réjouir votre porte-monnaie.

Place au nouveau carnet de santé

Les nourrissons qui pousseront leur premier cri dans la nuit du 31 mars au 1er avril auront droit à un nouveau carnet de santé. Ce dernier fait en effet peau neuve avec les toutes dernières recommandations du monde médical : par exemple celle ne pas mettre les enfants de moins de trois ans devant des écrans ainsi que l'obligation de onze vaccins

Des allocations familiales revalorisées

Familles, attendez vous à voir vos allocations revalorisées. La hausse est de 1% pour les allocations familiales mais aussi pour celle de rentrée scolaire et celle pour l'accueil du jeune enfant. Si cette augmentation est plus importante que celle de l'an dernier (+0,3%), c'est qu'elle est calculée sur l'évolution de la croissance de l'économie.

Le gaz va coûter moins cher

Les tarifs du gaz vont baisser de 1,1% en moyenne à partir du 1er avril par rapport au barème en vigueur. C'est ce qu'a indiqué mardi la Commission de régulation de l'énergie dans un communiqué

Croissance pouvoir d'achat illustration 1280

© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Le chèque énergie enfin généralisé

Testé dans quatre départements pendant deux ans, le chèque énergie, d'un montant moyen de 150 euros, remplace les tarifs sociaux de l'énergie, et devrait profiter à quatre millions de Français en situation de précarité énergétique. Son envoi dans les boîtes aux lettres, qui a commencé lundi, va cependant s’échelonner jusqu'en août. Europe 1 vous explique comment il fonctionne dans cet article.

Le minimum vieillesse augmente

Tout comme les allocations familiales, le minimum vieillesse, officiellement appelé ASPA (pour allocation de solidarité aux personnes âgées), aussi va être revalorisé de 1%. D'un montant de 803 euros pour une personne seule, il passera donc à 833 euros. Le ministère de la Santé a planifié deux augmentations plus importantes en 2019 puis en 2020 de 35 euros chacune.

000_12N2GL

Fin de la trêve hivernale

Samedi soir à minuit prendra fin la trêve hivernale. Ce dispositif, qui débute chaque année le 1er novembre, permet à un locataire de ne pas être expulsé de son logement. La fin des soucis pour de nombreux propriétaires confrontés aux impayés de leurs locataires mais aussi le début de l'inquiétude pour des familles qui, une fois expulsées, n'auront pas forcément de point de chute de secours. Les zadistes et les habitants de bidonvilles aussi sont concernés.