Municipales : l'écologiste Grégory Doucet largement vainqueur à Lyon

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
L'écologiste Grégory Doucet arrive largement en tête à Lyon avec plus de 50% des voix et plus de 20 points d'avance sur ses adversaires, selon trois instituts de sondage. Il arrive devant le acndidat LR Yann Cucherat, qui recueille 29,7% des suffrages, et le LREM dissident Georges Képénékian, qui récolte 16% des voix. 

L'écologiste Grégory Doucet est arrivé largement en tête de l'élection municipale à Lyon, avec plus de 50% des voix et plus de 20 points d'avance sur ses adversaires, selon trois instituts de sondage. A la tête d'une coalition EELV-PS-PCF-LFI, il recueille 53,5% des voix, devant Yann Cucherat (DVC-LR) 30,5% et Georges Képénékian (LREM dissident) 16%, selon Ipsos Sopra Steria pour France Télévisions/Radio France/les Chaînes Parlementaires.

Grégory Doucet rassemble 50,8%, Yann Cucherat 31,4% et Georges Képénikian 17,8% pour Harris Interactive avec TF1-LCI et RTL. L'écologiste recueille 52,6%, Yann Cucherat 29,7% et Georges Képénékian 17,7% pour Elabe Berger Levrault avec BFMTV et Le Parisien.

Selon un calcul effectué à partir des résultats fournis par la préfecture du Rhône, les Verts devraient détenir plus de 50 sièges sur 73 à la mairie, et plus de 80 sur 150 à la métropole qui réunit 59 communes.

Une abstention massive

Peu après l'annonce de sa victoire, Grégory Doucet a revendiqué une "victoire historique". "Lyon est au rendez-vous; nous sommes au rendez-vous. Lyon a choisi l'écologie", s'est-il réjoui devant la presse. C'est un parcours fulgurant pour ce néo-lyonnais, inconnu du grand public et qui n'avait jamais été élu auparavant. Sa victoire est toutefois ternie par une abstention massive de plus de 60% à Lyon.

L'écologiste Bruno Bernard revendique sa victoire à la métropole

L'écologiste Bruno Bernard, tête de liste d'une coalition réunissant EELV et les partis de gauche, a quant à lui revendiqué dimanche sa victoire à la métropole de Lyon, véritable siège du pouvoir local, pour un doublé historique dans la ville dirigée depuis 2001 par Gérard Collomb. "Une nouvelle page s'écrit pour Lyon et sa métropole", a déclaré dans la presse Bruno Bernard, affirmant avoir consolidé 84 sièges sur 150 à la métropole qui réunit 59 communes.

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP