Mélenchon a rencontré Lula : "Mon camarade a un optimisme qui impressionne"

, modifié à
  • A
  • A
mélenchon melenchon 1:26
© Heuler Andrey / AFP
Partagez sur :
Le leader de la France insoumise a rencontré jeudi soir dans sa prison l’ex-président brésilien, enfermé pour corruption. Il a loué son hôte d’un soir et dressé quelques parallèles avec sa propre situation.
REPORTAGE

Chaque matin, chaque midi, chaque soir, c’est désormais une tradition immuable. Devant le siège de la police fédérale brésilienne, à Curitiba, les partisans de Lula viennent souhaiter " bonjour" ou "bonne nuit" à l’ex-président, détenu depuis début avril 2018 pour corruption. Jeudi soir, ils étaient encore là, malgré le froid. Et ils ont pu assister à l’arrivée de Jean-Luc Mélenchon. Le leader de la France Insoumise a rencontré Lula dans sa prison. A la sortie, il a fait part de son admiration pour celui qui présida le Brésil entre 2003 et 2010, sans oublier de dresser quelques parallèles avec sa propre situation.

"C’est quasiment lui qui me donnait le moral !"

"Mon camarade Lula a un optimisme qui impressionne. Je l’ai trouvé très fort à tous point de vue, il m’a paru être en très bonne santé", a déclaré Jean-Luc Mélenchon. "J’ai connu Lula syndicaliste, candidat 4 fois, avec un moral indestructible. Et je le retrouve après 500 jours de prison, avec la même force de caractère. C’est quasiment lui qui me donnait le moral !"

De moral, Jean-Luc Mélenchon va en avoir besoin, lui qui sera jugé les 19 et 20 septembre prochain avec cinq de ses proches, dans l’affaire de la perquisition mouvementée au siège de LFI en octobre dernier. Un procès politique similaire à celui qu’aurait subi Lula, dénonce l’ex-candidat à la présidentielle.

"Alors ce ne sera peut-être pas la même conclusion, je n’en sais rien. Dans les inculpations qui sont faites contre moi il y a de la prison possible, des amendes mortelles et même la possibilité de me déclarer inéligible. Tout ça est dans le code, donc c’est possible", relève-t-il. "Mais ce qui est sûr, c’est que la méthode est la même. Mêmes incriminations sans preuves, même procédure hasardeuse, même violation des droits de la défense."

"Une grande leçon humaine et politique"

Le député des Bouches-du-Rhône ne compte pas courber l’échine. " Ce sera un moment très triste pour mon pays. Et cette honte, je veux qu’elle retombe exclusivement sur M. Macron qui a rendu tout ça possible", lance-t-il. " Puisqu’on essaye de nous salir, que ceux qui veulent nous salir soient eux-mêmes touchés. Ça, c’est la leçon que nous donne Lula. Résister tout le temps, tout le temps. Et c’est une grande leçon humaine et politique."

Une leçon que les partisans de Lula gardent en tête. "Malheureusement, Lula est en prison, mais nous recevons des soutiens de tout le Brésil et de l’étranger pour montrer la force que nous avons ! On ne peut pas baisser la tête !", explique ainsi Rodrigo, qui ne connaissait pas le fondateur de la France Insoumise, mais voit d’un très bon œil ce soutien venu de l’étranger.

Europe 1
Par Marie Naudascher, édité par R.D.