Nouveau contrôle technique au 1er juillet : ruée dans les centres car "les gens ont un peu peur"

  • A
  • A
contrôle technique, garage, voiture crédit : MYCHELE DANIAU / AFP - 1280 1:31
Les voitures diesel vont être soumises à un nouveau contrôle technique à partir du 1er juillet. © MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :
Les tests anti-pollution des véhicules diesel vont être renforcés à partir de lundi, ce qui a entraîné un afflux d’automobilistes dans les garages ces dernières semaines. 
REPORTAGE

Dès lundi, le contrôle technique des voitures diesel va changer. Loin des importants changements opérés l'an dernier, il s'agit cette fois-ci de mieux lutter contre les particules fines. Les tests anti-pollution vont être renforcés. Pour être dans les règles, de nombreux automobilistes se sont rués dans les centres techniques au mois de juin. "On a une plus grosse affluence dans les centres parce que les gens veulent passer leur véhicule diesel avant le 1er juillet", explique au micro d'Europe 1 Franck Fittan, directeur du centre Autosur, à Bourg-la-Reine, dans les Hauts-de-Seine. "Même si ça ne change vraiment pas grand-chose, les gens ont un peu peur." Dans ce centre, comme dans d'autres, les dernières semaines ont été à flux tendu, entre mise aux normes et simple pédagogie pour les propriétaires de voiture à essence. 

"Un petit coup de produit et il n'y aura pas de souci"

Les nouveaux contrôles doivent vérifier que les véhicules diesel ne produisent pas plus de fumée que lorsqu'ils étaient neufs. Pour les automobilistes inquiets de cette nouvelle législation, Franck Fittan a un petit conseil. "Le problème des diesels, c'est que, maintenant, ils roulent peu de kilomètres et doucement, donc les pots d'échappement s'encrassent. Il y a de très bon décalaminants, un petit coup de produit et il n'y aura pas de souci."

De nouveaux appareils de contrôle pour les garages

La mesure aurait dû entrer en vigueur le 1er janvier dernier, mais en pleine crise des"gilets jaunes", le gouvernement l'avait repoussée de six mois. Ce délai a permis à Franck Fittan d'investir dans du nouveau matériel. "Les appareils de [contrôle de la] pollution qu'on avait étaient obsolètes. Donc il a fallu les changer avant le 1er janvier. Ceux qu'on a maintenant vont passer sans problème ce cap du 1er juillet." Cet investissement impactera le prix du contrôle technique mais pas de plus de deux ou trois euros, promet-on chez Autosur.

Europe 1
Par Aurélien Fleurot, édité par Marthe Ronteix