Ils devront passer le brevet en septembre : "Ce n'est pas très grave, je préfère partir en colo"

, modifié à
  • A
  • A
Certains collégiens devront passer leur brevet à la session de septembre.   1:31
Certains collégiens devront passer leur brevet à la session de septembre. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Les épreuves du brevet des collèges ont été reportées à lundi et mardi en raison de la canicule. Mais certains collégiens avaient déjà organisé leurs vacances. Et devront donc passer la session de septembre.
REPORTAGE

Les épreuves du brevet des collèges, prévues jeudi et vendredi, ont été décalées à lundi et mardi en raison de la canicule. Si certains élèves de 3ème sont en train de réviser, certains collégiens ont préféré passer la session de septembre (16 et 17) et partir en vacances, comme prévu, dès ce week-end.

Marcus, 15 ans, devait partir ce dimanche, deux jours après les épreuves du brevet, en colonie de vacances sportives en Espagne. Mais l'organisme a refusé de modifier son billet d'avion ou de rembourser le séjour. Le collégien a donc opté, un peu à regret, pour la session de septembre.

"Ça va tout de même rester dans ma tête parce que j'aurais préféré le passer lundi et mardi", regrette le jeune homme au micro d'Europe 1. "Mais comme je n'ai pas le choix, je ne me pose pas la question. Je vais quand même devoir réviser un peu pendant les vacances. Ce n'est pas très grave, je préfère partir en colo."

Voyage au Brésil plutôt qu'examen

Tom, lui, part pour un grand voyage en famille au Brésil. Le départ est prévu ce week-end. Alors, il y a quelques jours, il a apporté son billet d'avion, comme preuve, à la principale de son collège. Qui l'a alors autorisé à passer le brevet en septembre, ce qui lui permet de partir en vacances l'esprit tranquille. "J'avais quand même déjà révisé donc j'ai quelques connaissances. Mais à la fin des vacances d'août, je vais quand même me mettre à réviser pour bien me remettre dans le travail et peut-être avoir une bonne note."

Pour le moment, le nombre de candidats à la session de septembre n'est pas encore connu. Mais les chefs d'établissements anticipent beaucoup d'absentéisme, lundi et mardi, pour ce brevet 2019.

Europe 1
Par Virginie Salmen, édité par Marthe Ronteix