Covid : le nouveau calendrier scolaire après les annonces d'Emmanuel Macron

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron
Emmanuel Macron s'est résolu à fermer les écoles pour trois semaines. © THOMAS COEX / AFP
Partagez sur :
En raison de la progression de l'épidémie de Covid-19, les élèves des écoles, des collèges et des lycées auront cours à distance, la semaine prochaine. Les établissements scolaires, y compris les crèches, vont ensuite fermer pendant trois semaines pour les vacances de Pâques, qui seront unifiées sur l'ensemble du territoire.

C'était l'une lignes rouges d'Emmanuel Macron face à l'épidémie de coronavirus, qui continue de progresser très fortement sur l'ensemble du territoire : la fermeture des écoles, tant redoutée par l'exécutif, a pourtant été annoncée mercredi soir par le chef de l'État, qui prononçait à cette occasion sa première allocution depuis le 24 novembre dernier. Concrètement, les vacances de tous les élèves du pays vont être unifiées, afin de limiter pendant un mois les brassages de populations, propices aux contaminations.

À distance une semaine, puis en vacances deux semaines à partir du 12 avril

La semaine prochaine, celle du lundi 5 au 12 avril, "les cours pour les écoles, collèges et lycées se feront à la maison", a précisé le chef de l'État. En clair : les cours auront lieu non plus en présentiel, mais à distance. Ensuite, à partir du 12 avril, "nous allons fermer durant trois semaines les crèches, les écoles, les collèges et les lycées", a-t-il affirmé. Les vacances scolaires de printemps seront ainsi unifiées sur tout le territoire français du 12 au 26 avril.

Pendant cette durée de trois semaines, l'État va de nouveau débloquer l'activité partielle pour les parents qui sont dans l'impossibilité de télétravailler, et qui doivent donc s'occuper de leurs enfants. L'objectif est triple : faire baisser les contaminations dans les établissements, limiter le brassage des parents devant les écoles et forcer les entreprises à accorder du télétravail. Ce dernier sera d'ailleurs "systématisé", a insisté le chef de l'État.

La rentrée des classes le 26 avril physiquement pour les maternelles et primaires, à distance pour collèges et lycées

La rentrée des vacances de Pâques aura lieu "pour tous le 26 avril, physiquement pour les maternelles et les primaires", mais "à distance pour les collèges et les lycées". Ce n'est que le 3 mai que "les collégiens et les lycéens pourront retrouver physiquement leurs établissements."

"Prendre nos responsabilités"

Le président a ainsi montré la volonté du gouvernement de fermer le moins de temps possible les établissements scolaires. "Oui, le virus circule dans les établissements mais pas plus qu’ailleurs et l'éducation de nos enfants n'est pas négociable, l'école n'est pas négociable", a déclaré Emmanuel Macron. "Nous devons prendre nos responsabilités, oui il faut freiner le virus", a-t-il ajouté.

Comme l'a fait à plusieurs reprises Jean-Michel Blanquer ces derniers mois, le président s'est félicité du maintien de l'ouverture des écoles en France. "Nous pouvons nous féliciter dans notre pays, d'avoir réouvert parmi les premiers au printemps dernier le 11 mai, et de les avoir maintenues ouvertes depuis septembre 2020", a-t-il rappelé.

Dans les universités, le jour de présence maintenu

Pour les universités, les étudiants pourront continuer de se rendre en cours en présentiel une fois par semaine, comme c'est aujourd'hui le cas, a également annoncé Emmanuel Macron.