Edouard Philippe candidat au Havre : "C'est profondément scandaleux", juge Yannick Jadot

, modifié à
  • A
  • A
Pour Yannick Jadot, Edouard Philippe "se moque des Français" 2:51
Pour Yannick Jadot, Edouard Philippe "se moque des Français" © Europe 1
Partagez sur :
Sur Europe 1 vendredi, Yannick Jadot s'est montré très remonté après l'annonce de la candidature à la mairie du Havre d'Edouard Philippe. "C'est profondément scandaleux", s'est emporté le député européen EELV, estimant que le Premier ministre "démissionne face aux difficultés des Français". 
INTERVIEW

La pilule est difficile à avaler pour Yannick Jadot. Invité d'Europe 1, le député européen EELV n'a pas mâché ses mots au moment d'évoquer la candidature d'Edouard Philippe à la mairie du Havre, officialisée vendredi matin dans une interview pour le quotidien Paris-Normandie. "Qu'un Premier ministre considère qu'il a autre chose à faire que de gérer les dossiers de la France pour être candidat à une élection municipale où il dit déjà qu'il n'occupera pas les fonctions de maire, je trouve cela profondément scandaleux", juge l'eurodéputé écologiste, qui dépeint l'image "d'un pays en situation de burn-out social et démocratique". 

"Une sorte de démission face aux difficultés des Français"

Entre la réforme des retraites, les problèmes qui touchent l'Education nationale, la police ou encore certains services publics, les sujets ne manquent pas pour Yannick Jadot. "Est-ce qu'il n'y a pas suffisamment de dossiers européens, français, sociaux, écologiques ?", se demande le député européen, qui craint qu'Edouard Philippe consacre plus de temps à sa campagne qu'à sa fonction à Matignon. "Il va prendre sur son temps de travail de Premier ministre", regrette l'eurodéputé , très remonté. "Il se fout des Français qui considèrent qu'il faudrait un peu agir pour leur quotidien", critique-t-il. "Vous pensez que Premier ministre, c'est un boulot à mi-temps ?"

"Pour moi, c'est une sorte de démission face aux difficultés des Français", a-t-il poursuivi, reprochant au passage sa décision d'autoriser "la production en France de pesticides extrêmement dangereux pour la santé, pour les exporter en Afrique". "Voilà le cynisme de ce gouvernement en matière d'écologie", déclare l'eurodéputé EELV. Mais Yannick Jadot pense aussi aux Havraises et aux Havrais, à qui Edouard Philippe "manque de respect" selon lui. "Au fond, ce qu'il dit, c'est : 'quand je serai candidat, je ne m'occuperai pas de vous une fois que je suis élu, si je suis élu.'" 

Europe 1
Par Cédric Chasseur