États-Unis : dix jours après son investiture, quel premier bilan pour Joe Biden ?

  • A
  • A
Joe Biden États-Unis 1:27
Joe Biden a été investi 46e président des États-Unis, le 20 janvier 2021. © Drew Angerer, AFP
Partagez sur :
Dix jours après son investiture, le nouveau président américain Joe Biden rompt avec la politique de son prédécesseur, Donald Trump, à coups de décrets. Port du masque, lutte contre la crise climatique... Au total, une quarantaine de textes ont été signés par Joe Biden depuis le 20 janvier dernier. Un record.

Aux États-Unis, c'est déjà l'heure des bilans. Dix jours après son investiture, le nouveau président américain, Joe Biden, détricote progressivement le mandat de son prédécesseur, Donald Trump. Avec une quarantaine de décrets signés depuis le 20 janvier, Joe Biden a déjà établi le record du président américain à avoir signer le plus de décrets à son arrivée à la Maison-Blanche.

Masques, mur à la frontière mexicaine, réchauffement climatique...

Parmi ces décrets : le port du masque pour les employés fédéraux, l'arrêt de la construction du mur à la frontière avec le Mexique, l'autorisation pour les personnes transgenres de servir dans l'armée ou encore des textes pour lutter contre le réchauffement climatique. "Selon moi, nous avons déjà attendu trop longtemps en ce qui concerne cette crise climatique, nous ne pouvons plus attendre", a affirmé Joe Biden. "Nous le voyons avec nos propres yeux, nous le sentons jusqu'au plus profond de nous, c'est pour ça que je signe un décret pour que notre administration mette en place un plan ultra ambitieux pour confronter cette menace existentielle qu'est le climat".

"Calme-toi avec les décrets, Joe"

Si Joe Biden tient à se démarquer de Donald Trump, il continue toutefois de vanter le "made in America". Dans un décret, il appelle le gouvernement à acheter en priorité des biens et services à des entreprises américaines. Sa rapidité d'action est applaudie par les démocrates mais critiquée par l'opposition. Même le New York Times, journal réputé proche de la gauche, a titré "calme-toi avec les décrets, Joe". Le quotidien ajoute que "légiférer via le congrès reste la meilleure façon de faire la loi".

Europe 1
Par Sonia Dridi, édité par Pauline Rouquette