VIDÉO-US Open : encouragé par l'arbitre en plein match, Kyrgios renverse Herbert

, modifié à
  • A
  • A
L'arbitre, à droite, a encouragé Nick Kyrgios en plein match. © Capture d'écran Eurosport
Partagez sur :

Nick Kyrgios, en perdition lors de son deuxième tour contre le Français Pierre-Hugues Herbert, a été encouragé en plein match par… l'arbitre. Avant de gagner. 

VIDÉO

Scène hallucinante à l'US Open. Nick Kyrgios a réussi à renverser le Français Pierre-Hugues Herbert en quatre sets (4-6, 7-6[6], 6-3, 6-0), après avoir été encouragé par… l'arbitre. Le Suédois Mohamed Lahyani est ainsi intervenu pour encourager l'Australien, en perdition et connu pour ses coups de sang, à se reprendre. Mené d'un set et d'un break (6-4, 3-0), Kyrgios montrait des signes de frustration évidents, se déplaçant à peine et commettant des fautes grossières.

L'arbitre a alors profité d'un changement de côté pour descendre de sa chaise et s'adresser, en tête à tête, à l'Australien de 23 ans, assis sur sa chaise l'air dépité, les bras derrière la tête et mordant dans sa serviette. "Je veux t'aider. Je vois tes matches et tu es quelqu'un de formidable pour ce sport. Ce n'est pas toi, je le sais", a-t-on pu entendre dire Lahyani.

La séquence en vidéo : 

"L'arbitre n'a pas à dire ça", selon Herbert. Après cette intervention plus qu'inhabituelle, Kyrgios a débreaké Herbert et fini par remporter le second set au jeu décisif (8 points à 6). Puis il a empoché les deux manches suivantes. "Il était juste préoccupé par la manière dont je jouais", a seulement déclaré l'Australien à l'issue de sa victoire, à même le court.

Pierre-Hugues Hebert a, de son côté, critiqué l'intervention de l'arbitre. "A partir du moment où ils ont eu cette discussion, Nick (Kyrgios) a changé de comportement. En regardant la vidéo, je suis énervé contre l'arbitre. Il n'a pas à descendre de sa chaise et avoir une discussion. Il n'a pas à dire ça à un joueur, ce n'est pas son rôle", a réagi "P2H", interrogé après la rencontre sur Eurosport.  

L'US Open justifie l'attitude de l'arbitre. Face à ce début de polémique, l'US Open a justifié l'attitude de l'arbitre. "Lahyani s'inquiétait du fait que Kyrgios ait peut-être besoin d'une aide médicale. Il a dit à Kyrgios que s'il se sentait mal, le tournoi pouvait lui apporter une aide médicale", écrivent les organisateurs dans un communiqué.

"Il a aussi informé Kyrgios que s'il continuait à ne pas sembler s'investir dans le match, alors en tant qu'arbitre de chaise, il devrait intervenir", poursuivent-ils. L'arbitre "est descendu de sa chaise en raison du niveau de bruit dans le stade, pour être sûr de pouvoir communiquer efficacement avec Kyrgios", justifient aussi les organisateurs. Pas sûr que ces explications arrivent à convaincre Herbert...