Benzema à Zidane: "Peut-être à bientôt"

  • A
  • A
Benzema reste sur trois Ligues des champions consécutivement gagnées avec "Zizou" comme entraîneur.
Benzema reste sur trois Ligues des champions consécutivement gagnées avec "Zizou" comme entraîneur. © AFP
Partagez sur :
L'avant-centre du Real Madrid a adressé jeudi un clin d’œil à Zinédine Zidane, sur le départ du Réal et candidat potentiel au poste de sélectionneur de l'équipe de France.

Allusion à l'équipe de France? L'avant-centre du Real Madrid Karim Benzema a écrit "peut-être à bientôt", avec un clin d’œil, à son entraîneur Zinédine Zidane, qui a annoncé jeudi son départ du club espagnol et qui est un candidat potentiel au poste de sélectionneur de l'équipe de France.

"Je n'avais pas eu le plaisir de jouer avec toi frérot mais j'ai eu l'immense honneur de t'avoir comme entraîneur", a salué Benzema sur son compte Twitter. "Je te remercie du fond du cœur pour tout ce que tu m'as transmis et apporté. Bonne continuation à toi et aux tiens et peut-être à bientôt challah".

Zidane a annoncé jeudi à la surprise générale qu'il quittait son poste d'entraîneur du Real Madrid, cinq jours après sa troisième victoire consécutive en Ligue des champions sur le banc du club espagnol. Et il n'a jamais fait mystère de son envie de devenir un jour le sélectionneur de l'équipe de France.

Plus appelé en EDF depuis 2015. Benzema, qui reste sur trois Ligues des champions consécutivement gagnées avec "Zizou" comme entraîneur, n'a plus été appelé en équipe de France depuis le 8 octobre 2015 (81 sélections, 27 buts) à la suite de l'affaire du chantage à la sex-tape. Il ne fait pas partie des appelés ni des suppléants pour le Mondial-2018, et le président de la Fédération française (FFF), Noël Le Graët, a dit à l'AFP mercredi que c'était désormais "de l'histoire ancienne". "Notre équipe de France a maintenant son style de jeu, et on ne peut pas revenir en arrière", avait-il expliqué. Benzema avait répliqué dans un tweet cinglant en assurant notamment que le dirigeant avait "perdu une occasion de (se) taire".