Orages : cinq conseils pour éviter la foudre

, modifié à
  • A
  • A
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Ne pas courir, se recroqueviller, trouver un abri adapté, s’éloigner les uns des autres, délaisser tout objet métallique… Si vous êtes surpris par un orage, ces conseils peuvent vous permettre d’éviter la foudre.

Un orage, c’est un peu comme l’amour : ça peut vous tomber dessus sans prévenir. Et dans un cas comme dans l’autre, pris de court, il est facile de faire les mauvais choix. S’agissant ici uniquement du phénomène météorologique, particulièrement abondant ces jours-ci, Europe 1 vous glisse quelques conseils pour gérer au mieux l’arrivée soudaine d’un orage.

Aller se mettre à l’abri, mais pas n’importe où…

C’est l’un des conseils les plus répandues en cas d’orage : ne surtout pas s’abriter sous un arbre. En effet, l’arbre, de par sa haute taille, est à même d’attirer des éclairs. Mais le corps humain étant plus conducteur que le bois, la décharge électrique se dirigera immanquablement vers la personne se sentant à l’abri sous les branches.

Pas d’arbres donc. L’idéal est de trouver un abri en pierre, le moins conducteur des matériaux. Il faut bien évidemment éviter les structures métalliques, et même de s’en approcher. Enfin, il est déconseillé de se rapprocher d’une paroi, surtout humide, l’eau transportant facilement l’électricité.

…Et sans courir

Dernier conseil pour se mettre à l’abri : peu importe l’intensité de la pluie, il ne faut surtout pas céder à la tentation de courir. Car un corps en mouvement génère de l’énergie qui facilite le trajet de la foudre vers le sol.

Pas d’abri ? Se coucher au sol en position fœtale

Si vous ne trouvez pas d’abri, si vous êtes à la campagne ou dans un grand parc par exemple, faites-vous une raison : vous allez finir trempé jusqu’aux os, l’orage étant le plus souvent accompagné de pluies diluviennes. Dans ce cas, l’idéal est de s’étendre au sol sur un matériau isolant, composé de plastique, comme une bâche ou un ciré.

Si vous n’en disposez pas, il faut alors se mettre directement sur le sol, accroupi ou en position fœtale, les jambes repliées contre le ventre. Ainsi, l’électricité ne disposera pas de point d’entrée et de sortie et ne circulera pas dans votre corps si la foudre frappe à proximité. Il est d’ailleurs déconseillé de se tenir les jambes écartées ou de marcher à grandes enjambées en cas d’orage. Un autre conseil : tenez-vous sur une jambe pour éviter de transformer votre corps en arc électrique. Certes, il n’est pas simple de suivre ce conseil sur un temps long.

Vous êtes en groupe ? Isolez-vous les uns des autres

Affronter un orage est une épreuve individuelle. Si vous êtes en groupe, il ne faut pas se coller les uns aux autres ou se rapprocher, pour éviter la formation d’éclairs latéraux entre plusieurs personnes. Il faut donc s’éloigner de plusieurs mètres, et rester isolé. Ainsi, si l’un des membres du groupe est touché, les autres auront plus de chances d’être épargnés.

Se débarrasser des objets métalliques, y compris les parapluies

Là encore, il faudra vous faire une raison et accepter d’être trempé. Car hors de question, sous un orage, d’utiliser un parapluie, dont la pointe risquera fort d’attirer l’éclair. Le conseil vaut pour tout objet métallique. Pour les randonneurs en montagne, laissez de côté bâtons et piolets. Et pour les amateurs de petite balle blanche, rangez vos clubs de golf.