Mondiaux de judo : deuxième titre de championne du monde pour Clarisse Agbegnenou en -63 kg

, modifié à
  • A
  • A
La double championne du monde n'a pas pu retenir ses larmes.
La double championne du monde n'a pas pu retenir ses larmes. © ATTILA KISBENEDEK / AFP
Partagez sur :
La Française Clarisse Agbegnenou remporte jeudi son deuxième titre de championne du monde aux Mondiaux de judo dans la catégorie des -63 kg.

La judoka permet à la France de décrocher sa première médaille d'or aux Mondiaux ! Clarisse Agbegnenou a été sacrée championne du monde de judo en -63 kg en venant à bout en finale de sa grande rivale, la Slovène Tina Trstenjak, championne olympique en titre et tenante du titre mondial, jeudi à Budapest, en Hongrie.

Une revanche sur les JO de Rio. À 24 ans, Agbegnenou coiffe ainsi sa deuxième couronne mondiale, après 2014, et offre à la France sa deuxième médaille de la semaine hongroise, après le bronze conquis par Hélène Receveaux en -57 kg la veille. Au passage, elle met fin à sa série noire contre Trstenjak, face à laquelle elle restait sur quatre défaites, toutes en finale, notamment aux JO 2016 et aux Mondiaux 2015.

Elle domine la finale. La Française a totalement dominé la finale, forçant son adversaire slovène à concéder trois pénalités, synonymes de fin de combat. Tout au long de la journée, Agbegnenou a maîtrisé son sujet, remportant son premier combat contre l'Israelienne Shemesh en 7 secondes et son quart de finale en 14 secondes face à la Mongole Baldorj. Une fois la victoire en poche, Agbegnenou n'a pas pu retenir ses larmes et est allée se jeter dans les bras de ses coéquipières, Emilie Andéol notamment, présentes en tribunes.