"Pour moi, c'était un conteneur", témoigne la Normande qui a retrouvé des débris de l'avion d'Emiliano Sala

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Samedi, Josette Bernard a retrouvé un débris du monomoteur transportant Emiliano Sala entre Nantes et Cardiff et disparu en mer lundi 21 janvier. "J'ai tout de suite pensé à l'avion", confie-t-elle à Europe 1.

C'est au bout d’une longue plage, à la pointe du Cotentin, qu'elle a fait cette découverte. Samedi dernier, Josette Bernard, une habitante de Surtainville, se baladait lorsqu'elle est tombée sur une "chose carrée et grise qui arrivait avec les vagues, énormes, avec beaucoup de houle". La quinquagénaire normande ne se doute pas qu'elle vient de tomber sur l'un des débris de l'avion qui transportait le footballeur Emiliano Sala, disparu lundi 21 janvier.

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"Pour moi, c'était un bidon". "Pour moi, c'était un conteneur, un bidon", raconte-t-elle au micro d'Europe 1. "Je me suis dit que j'allais le remonter pour le mettre à la poubelle. Quand je l'ai levé, j'ai vu une écriture en anglais. 'Arrière droit'. C'était un siège et le dossier n'était pas du tout abîmé." 

Immédiatement, Josette a "pensé à l'avion" qui s'est abîmé en mer cinq jours plus tôt, entre Nantes et Cardiff, ville du nouveau club d'Emiliano Sala. "Comme je l'ai dit à la gendarmerie maritime, si quelque chose doit arriver, ça arrivera sur nos côtes", non loin des îles anglo-normandes.

Famille de sportifs. Plusieurs jours après sa découverte fortuite, cette assistante maternelle se dit "touchée" par la disparition du joueur, à qui les joueurs, le staff et les supporters de Nantes ont rendu un vibrant hommage, mercredi soir. "On est issus d'une famille de sportifs et il a joué à Caen, dont on connait les figures. C'était un jeune garçon parti pour gagner peut-être un peu plus d'argent et il ne le fera jamais. Ça fait mal."

Disparition d'Emiliano Sala : la Normande qui a retrouvé des débris de l'avion témoigne

Les recherches vont reprendre. Josette Bernard va suivre avec attention les recherches avec sonars qui doivent reprendre en pleine mer, ces prochains jours, pour tenter de localiser l’épave. Des recherches financées par une cagnotte lancée par la famille du joueur après l'arrêt des investigations des autorités.