Des drapeaux et la Marseillaise dans toutes les salles de classe dès la rentrée ? Pas sûr...

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
En vertu d'un nouvel amendement, un drapeau de la France et de l'Europe doivent être affichés dans chaque classe dès aujourd'hui, ainsi qu'une affiche avec les paroles de la Marseillaise. Dans les faits, toutefois, on ne devrait pas en voir beaucoup tout de suite...

C'est l'une des nouveautés de cette rentrée scolaire 2019 : les paroles de la Marseillaise doivent être placardées sur les murs de toutes les classes du primaire et du secondaire, tandis que les drapeaux français et européen devront flotter dans chaque salle. Il s'agit d'un amendement qui entre en vigueur en cette rentrée. Mais sur le terrain, pas sûr que toutes les classes se plient au jeu dès aujourd'hui.

Chefs d'établissement, directeurs d'école... tous les responsables qu'Europe 1 a pu joindre sont unanimes : le jour de la pré-rentrée, personne n'en a parlé, ni des drapeaux, ni de la Marseillaise. Tout comme ils n'ont pas parlé des consignes des rectorats. "Et c'est tant mieux", ironisent certains, pour qui il y a d'autres urgences que de décorer la salle de classe.

"C'est un certain coût que l'on on n'avait pas prévu"

"On doit avoir 70 à 80 salles, c'est un certain coût que l'on on n'avait pas prévu. Il faut que cela soit encadré, plastifié, pour que cela soit un petit peu joli et que cela résiste à l'usure du temps", explique au micro d'Europe 1 Lysiane Gervais, proviseur en Gironde et membre du syndicat des proviseurs SNPDEN.

Sur le site d'un éditeur scolaire, les drapeaux sont vendus 42 euros et l'affiche de la Marseillaise 12 euros 50. Multiplié par le nombre de salles de classe en France, soit 500.000 environ, cela donne un peu plus de 6 millions d'euros de budget pour les établissements.

Mais du côté du ministère, on balaie l'argument financier : un poster avec des drapeaux dessinés par les élèves et des paroles de la Marseillaise écrites à la main, cela fera très bien l'affaire.