Zemmour 1:22
  • Copié
Thubault Hue, édité par Ugo Pascolo , modifié à
Le polémiste Eric Zemmour a officialisé sa candidature ce mardi midi via une vidéo d'une dizaine de minutes. Un montage qui contient de nombreuses images d'illustration tirées de films ou encore reportages dont certaines auraient été diffusées sans l'accord de leur auteur.

Après des mois de vrais-faux suspense, Eric Zemmour a officiellement déclaré sa candidature à l'élection présidentielle ce mardi midi, via une vidéo longue d'une dizaine de minutes. Un format totalement inattendu, décalé, et nouveau, comme le décrypte le chef du service politique d'Europe 1, Louis de Raguenel, mais surtout une vidéo qui contient de nombreux extraits de films, de reportages, d'images, dont certaines auraient été diffusés sans l'accord de leur auteur. En proie à un certain doute, les chaines d'informations ont décidé d'arreter de diffuser la vidéo du désormais candidat, et certains ont menacé de poursuivre Eric Zemmour.

Le droit à la citation d'images courtes

À commencer par les cinémas Gaumont, par exemple, qui ont annoncé se réserver le droit de poursuivre le candidat pour des séquences du film Jeanne d'Arc qui sont utilisées. Idem pour le journaliste Clément Lanot, dont certaines des vidéos tournées en manifestation sont aussi reprises.

Tous les auteurs n'auraient pas été prévenus de la vidéo d'Éric Zemmour, pourtant, l'entourage de ce dernier assure que le règlement du droit des images est en cours ou déjà fait. Pour se défendre, le candidat peut invoquer le droit à la citation d'images courtes, mais selon l'avocat Alexandre Lazarègue, spécialiste en droit de la propriété intellectuelle, il y a des limites. "Dès lors qu'ils n'ont pas autorisé Éric Zemmour à utiliser leurs images, ils peuvent revendiquer un droit de propriété, lui demander des indemnités pour contrefaçon puisqu'il tient des propos qui peuvent être considérés comme radicaux."

La justice devra trancher si des plaintes sont déposées

Et d'ajouter : "Ceux qui sont utilisés pour illustrer ses propos ont le sentiment d'être mêlé à lui et ont le sentiment que leur droit moral a été atteint au sens où leur propos est mêlé et donc dénaturé et assimilé associé, je dirais à son discours." Si des plaintes sont déposées, c'est la justice qui tranchera et qui dira si oui ou non, Éric Zemmour a dénaturé les images en les utilisant pour porter l'annonce de sa candidature.