Papa Wemba : le dernier hommage de ses fans

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le corps du roi de la rumba congolaise, mort sur scène fin avril, est exposé devant le Parlement à Kinshasa, avant d’être inhumé mercredi.
EN IMAGES

Kinshasa et la République démocratique du Congo ont rendu un hommage au roi de la chanson congolaise, Papa Wemba, qui a été décoré à titre posthume par le président Joseph Kabila. Plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées, lundi et mardi, devant le Parlement où le corps du musicien décédé le mois dernier était exposé.

Né dans le centre de la République démocratique du Congo, le musicien est mort brusquement sur scène, micro à la main, dimanche 24 avril, alors qu'il participait à un festival de musique à Abidjan. Il était âgé de 66 ans. "Papa Wemba, le Congo orphelin", pouvait-on lire sur des toiles géantes à l'effigie du musicien, à l'entrée du Palais du peuple, le siège du Parlement, décoré pour le deuil.