Jared Kushner, gendre de Trump, n'aura plus accès aux informations top secrètes

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Suite à des révélations sur un autre conseiller, l'exécutif américain a décidé de restreindre l'accès aux informations ultra-sensibles. Jared Kushner lui-même est impacté.

Il a beau être l'un des plus proches conseillers de Donald Trump, et même son gendre, Jared Kushner n'a désormais plus accès aux informations classifiées les plus sensibles de la Maison-Blanche, ont indiqué mardi des sources proches du dossier.

Une autorisation temporaire jusqu'ici. Jared Kushner, qui est marié à Ivanka Trump, la fille aînée du président américain, est chargé en particulier des négociations sur le processus de paix israélo-palestinien. Il avait jusqu'ici accès aux informations les plus sensibles mais ne disposait pour ce faire que d'une autorisation temporaire. 

Victime collatérale. Or l'exécutif américain a décidé de revoir les procédures en place après les révélations sur un autre conseiller ayant travaillé pendant des mois au plus près de Donald Trump sans avoir obtenu un feu vert complet à l'issue des vérifications auxquelles se soumettent les employés de la Maison-Blanche. Ce dernier, Rob Porter, a été contraint à la démission en raison d'accusations de violences conjugales formulées par ses deux ex-épouses. 

"Confiance" en Kushner. Les services de John Kelly, secrétaire général de la Maison-Blanche, ont renvoyé à un communiqué qu'il avait diffusé la semaine dernière et où il réaffirmait sa confiance au gendre du président, sans autres précisions. "Comme je l'ai dit à Jared il y a quelques jours, j'ai pleinement confiance dans sa capacité à mener à bien ses tâches en matière de politique étrangère, notamment concernant nos efforts sur le processus de paix israélo-palestinien et la question de nos relations avec le Mexique", écrivait-il.