Le mariage entre Tiffany et LVMH, c’est fait

  • A
  • A
Le joaillier américain Tiffany a été racheté par LVMH. 1:33
Le joaillier américain Tiffany a été racheté par LVMH. © SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Partagez sur :
Les actionnaires du joaillier américain Tiffany, réunis en assemblée générale extraordinaire, ont approuvé mercredi à 99% la fusion avec le géant du luxe français LVMH. Après des mois de rebondissements judiciaires et politiques, cette opération record dans l'industrie du luxe sera définitivement validée le 7 janvier prochain. 

À un tel prix, les rebondissements étaient inévitables, mais cette fois, c'est fait ! Le très chic joailler américain Tiffany va pouvoir être racheté par le français LVMH. Les actionnaires l'ont validé mercredi lors d'une assemblée générale extraordinaire. Montant de l’opération : 13 milliards d'euros, ce qui permet au géant mondial du luxe une économie d'environ 350 millions d'euros. Il s’agit de la plus grosse acquisition jamais réalisée par LVMH : Tiffany et ses 300 magasins dans le monde. Les actionnaires ont scellé l'union mercredi, 99% d’entre eux se sont prononcés pour ce mariage. Mais pour en arriver là, il y a eu quelques soubresauts.

L’assemblée générale extraordinaire de mercredi marque en effet la fin d'un long feuilleton financier diplomatique sur fond de coronavirus et de différends commerciaux entre la France et les Etats-Unis. Bernard Arnault met donc définitivement la main sur ce joyau américain. Un objectif de longue date.

"Tiffany, un mythe pour les Américains mais aussi un mythe mondial"

"Tiffany, c'est un mythe, un mythe pour les Américains mais c'est aussi un mythe mondial", disait le patron de LVMH en novembre 2019 sur Europe 1. "La petite boîte bleue, c'est quelque chose qui fait rêver. Et d'ailleurs, Tiffany est la seule marque au monde qui est propriétaire d'une couleur, le bleu Tiffany. C'est une entreprise qui doit nous améliorer encore à long terme." Après des fiançailles rompues en septembre, LVMH et Tiffany avaient fait la paix fin octobre et décidé de relancer leurs fiançailles, mais à un prix inférieur.

Le principal défi pour durer maintenant : transformer la marque Tiffany, victime ces dernières années de la concurrence d'autres bijoutiers prisés des jeunes. La finalisation du rachat de Tiffany par LVMH est prévue pour le 7 janvier

Europe 1
Par Nicolas Feldmann, édité par Rémi Duchemin