Pour "Brutus vs César", Kheiron a voulu "un casting qui fait fi du genre et de l'ethnie"

  • A
  • A
Affiche du film "Brutus vs César", diffusé sur Amazon Prime Video 1:02
Affiche du film "Brutus vs César", diffusé sur Amazon Prime Video © Amazon Prime Video
Partagez sur :
Invité de "Culture Média" pour parler de son film "Brutus vs César", sorti le 20 septembre sur Amazon Prime Video, l'humoriste Kheiron explique au micro de Philippe Vandel pourquoi il n'a pas voulu sélectionner son casting sur des critères historiques.
INTERVIEW

Vercingétorix n'est pas un guerrier blond. En tout cas, pas dans le film de KheironBrutus vs César. L'humoriste, à la fois scénariste et réalisateur du long-métrage, signe une comédie sur le meurtre du plus célèbre empereur romain. Invité de Culture Médias, sur Europe 1, Kheiron explique comment il a choisi ses acteurs et ses actrices sans chercher la vraisemblance historique.

L'envie de "montrer une diversité"

Pour son troisième film, le réalisateur de Nous trois ou rien et des Mauvaises herbes explique qu'il a créé le cast de ce film d'abord en fonction des artistes avec lesquels il avait envie de travailler. Brutus vs César étant une comédie et non un film historique, il lui était possible de prendre davantage de liberté. "Je n'avais pas de volonté de ne pas prendre de Blancs, ou de prendre des Blancs", explique ainsi Kheion. "J'avais la volonté de mélanger les profils, de montrer une diversité et de faire fi du genre et de l'ethnie."

Cette envie d'envoyer balader les critères s'est en effet notamment concrétisée sur la question du genre des personnages. "Par exemple, il y a des rôles de femmes qui ont été donnés à des hommes et des rôles d'hommes à des femmes", explique le réalisateur. 

Un Jules César maghrébin, ou pas

Kheiron explique plus précisément son parti pris, en prenant l'exemple de l'un des rôles principaux. "Je ne voulais pas forcément un acteur maghrébin pour jouer Jules César. J'ai proposé le rôle à Ramzy Bedia mais s'il n'en avait pas voulu, j'aurais peut-être choisi un acteur caucasien ou noir", indique-t-il. "C'est aussi valable pour les autres acteurs : si Thierry Lhermitte et Gérard Darmon avaient dit 'non', j'aurais peut-être pris des acteurs qui n'étaient pas caucasiens."

Brutus vs César fait partie des œuvres dont la distribution a été perturbée par le confinement et la crise sanitaire. Prévu d'abord pour le grand écran, le film est finalement sorti le 20 septembre directement sur la plateforme de streaming vidéo Amazon Prime.

Europe 1
Par Alexis Patri