Karin Viard : "Si j'étais bretonne, je serais flattée de cette adaptation de Bécassine"

  • A
  • A
Karin Viard joue la marquise de Grand-Air dans le film de Bruno Podalydès, "Bécassine!", qui sort le 20 juin en salles. 2:13
Karin Viard joue la marquise de Grand-Air dans le film de Bruno Podalydès, "Bécassine!", qui sort le 20 juin en salles.
Partagez sur :
Karin Viard joue la marquise de Grand-Air dans le film de Bruno Podalydès, Bécassine!. L'adaptation de la célèbre bande dessinée, qui sort ce mercredi en salles, a suscité un début de polémique en Bretagne. 
INTERVIEW

Une robe verte, un parapluie à bec de canard et un baluchon sur le dos. Tout le monde connaît Bécassine, le célèbre personnage de bande dessinée créé en 1905. Mais tout le monde ne l'aime pas. En particulier certains Bretons qui y voient la caricature d'une bonne bretonne sotte et au service de bourgeois parisiens.

La sortie de Bécassine!, le film de Bruno Podalydès, ce mercredi n'a donc pas enthousiasmé les détracteurs du personnage. A tel point qu'un collectif a même appelé au "boycott actif" du film.

"Sachez de quoi vous parlez !" Pour Karin Viard, qui interprète la marquise de Grand-Air, invitée d'Un dimanche de cinéma sur Europe 1, cette polémique n'a pas lieu d'être : "C'est une polémique fondée sur des principes alors qu’ils n'ont pas vu le film", assure-telle."Je leur dit : ok, vous pouvez ne pas être d’accord, vous pouvez militer pour que ce film soit boycotté, mais venez le voir ! Sachez de quoi vous parlez !'"

Une polémique d'autant plus vaine pour l'actrice que le film fait, selon elle, honneur à la Bretagne : "On n’est pas en train de se gausser, en train de dire 'regardez cette plouc', estime Karin Viard. Loin de là. Il y a un regard  extrêmement aimable posé sur Bécassine".

"Le triomphe de la gentillesse". "Bécassine, c’est le triomphe de la gentillesse et de la bonté sur le cynisme du monde", poursuit-elle. Je trouve qu’aujourd’hui, ça  a quand même un écho. C’est plutôt très flatteur". Avant de conclure : "Je serais bretonne, je serais flattée de cette adaptation". A bon entendeur !

Europe 1
Par Pauline Darvey