Le Danemark remporte le Bocuse d'Or sur un podium scandinave

, modifié à
  • A
  • A
Le chef danois Kenneth Toft-Hansen (à gauche) et son commis Christian Wellendorf (au centre) ont été récompensés mercredi soir.
Le chef danois Kenneth Toft-Hansen (à gauche) et son commis Christian Wellendorf (au centre) ont été récompensés mercredi soir. © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :
Le Danemark, représenté par le chef Kenneth Toft-Hansen, a remporté le Bocuse d'Or, devant la Suède et la Norvège, mercredi soir près de Lyon. Le concours rendait cette année hommage à Paul Bocuse et Joël Robuchon, décédés en 2018.

Le Danemark a décroché mercredi soir près de Lyon le Bocuse d'Or, devant la Suède et la Norvège, lors de cette édition qui a rendu hommage à deux grands noms de la gastronomie, décédés en 2018, Paul Bocuse et Joël Robuchon. Kenneth Toft-Hansen, qui avait déjà participé à l'édition 2015 de la finale de ce prestigieux concours de cuisine, est propriétaire d'un hôtel-restaurant, le Svinkløv Badehotel, sur le littoral nord du Jutland. Ce succès scandinave s'explique, selon le vainqueur, par leur "grande expérience de la compétition". "Ces goûts, cette fraîcheur, c'était le bon moment", a-t-il estimé devant la presse, statuette dorée en main.

Chartreuse de coquillages et carré de veau rôti. "C'est un travail d'équipe plus que celui d'un seul homme", a également déclaré Kenneth Toft-Hansen, dont l'équipe a également reçu le prix du meilleur commis, décerné à Christian Wellendorf. 24 chefs - dont deux femmes - venus du monde entier se sont affrontés durant deux jours autour de deux plats typiques de la gastronomie française : une chartreuse de coquillages, clin d’œil au chef Joël Robuchon décédé en août, et un carré de veau rôti, en hommage à Paul Bocuse, illustre fondateur de ce concours décédé voici un an.

Chaque équipe avait 5H35 pour exécuter leurs réalisations et rivaliser d'originalité. "J'ai vu un travail exceptionnel, il n'y a même pas de mot, c'est beau et c'est bon", a déclaré le président d'honneur du jury, le chef triplement étoilé Christophe Bacquié. La France qui a remporté sept fois le Bocuse d'Or, s'est contenté du prix du meilleur thème assiette. En 2017, le vainqueur était les Etats-Unis.

Le prix remis par Jérôme Bocuse. La statuette dorée à l'effigie de Paul Bocuse, fondateur de cette "coupe du monde" de la cuisine, a été remise par son fils Jérôme, président du concours depuis 2017 et président du Sirha, salon international de la restauration. Ce salon, à destination des professionnels de l'hôtellerie et de la restauration accueille durant cinq jours plus de 200.000 visiteurs et quelque 25.000 chefs, selon sa directrice générale Marie-Odile Fondeur.