"Mask Singer" revient sur TF1, avec la promesse d'une saison plus musclée

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
TF1 officialise le retour en octobre de son émission "Mask Singer", où jurés et spectateurs doivent deviner qui sont les stars qui chantent dissimulées sous des costumes. Cette deuxième saison est promise par la chaîne comme plus surprenante que la première, critiquée pour la faiblesse de son casting de célébrités-mystères.

C'est une émission qui parlait de masques avant tout le monde : Mask Singer revient sur TF1. La chaîne a officialisé mardi le retour du concours de chanté masqué pour le 17 octobre. Au passage, "la Une" change la programmation de l’émission. La saison 1 avait en effet été proposée l'an dernier le vendredi, elle sera cette année diffusée le samedi, pour ne pas décaler la nouvelle saison de Koh-Lanta.

Retrouvez toute l’actu médias dans notre newsletter quotidienne

Recevez chaque jour à 13h les principales infos médias du jour dans votre boîte mail. Un rendez-vous incontournable pour être au point sur l’actu, les audiences télé de la veille et faire un point sur les programmes à ne pas manquer.

Abonnez-vous ici

Muscler un casting jugé trop faible

Le principe de Mask Singer ne change pas : jurés-enquêteurs et spectateurs doivent deviner qui sont les stars qui chantent dissimulées sous des costumes. L'équipe reste également la même : Jarry, Alessandra Sublet, Kev Adams et Anggun seront de retour pour mener l'enquête, et Camille Combal sera à nouveau aux commandes de l’émission. Le principal changement devrait être le casting des célébrités-mystères, enjeu numéro un pour légitimiser l’émission.

La saison 1 de l’émission avait en effet reçu quelques critiques, visant la faible notoriété des chanteurs costumés. Un constat que même Kev Adams rejoint en partie. "Le but de l'émission est de prendre du plaisir à deviner qui est sous le masque", rappelle l'humoriste. "Je comprends que certains ont pu être déçus en découvrant qui était sous le masque. Moi-même, j'ai parfois été déçu. Mais ce qui prend le dessus, c'est quand même le plaisir de chercher. C'est rare les soirées télé comme ça, qui donne à parler, à débattre et à se renseigner."

La promesse de stars pour les jeunes, dont une internationale

Du côté de TF1, on ne partage pas l'impression de Kev Adams. Mais on reconnaît qu’il y avait un axe d’amélioration sur le casting, comme l'explique Rémi Faure, directeur des programmes de flux de la chaîne. "Je pense que les 12 de l'an dernier était très connus, incontestablement", insiste-t-il d'abord. "En revanche, il nous manquait peut-être une ou deux, ou trois personnalités qui parlent aux plus jeunes. C'est vrai que Mask Singer est un programme qui, sur les enfants et les jeunes, fait des audiences assez extraordinaires."

TF1 promet également une botte secrète (et internationale) dans son casting, qui n'a pas laissé les jurés-enquêteurs Camille Combal, Alessandra Sublet et Kev Adams indifférents. "C'est quelqu'un que je kiffe, donc j'étais trop content", s'extasie Camille Combal sans révéler l'identité, bien sûr. "Cette star internationale m'a vraiment marqué", enchaîne l'animateur.

Une excitation partagée par Kev Adams : "J'ai l'impression que TF1 a un peu son sac à stars internationales, dans lequel la chaîne pioche, toujours les mêmes. Comme Kylie Minogue invitée de 17 NRJ Music Awards. Mais là pour le coup, sans trop vous en dire, j'ai été très surpris. J'ai été même un peu sur le cul. Ça donne beaucoup de crédit au programme." "Ça a donné un tournant à cette émission. Vous allez être 'wow'", promet même Alessandra Sublet. Le verdict des téléspectateurs débutera avec la première de la saison, samedi 17 octobre.

Europe 1
Par Charles Decant avec Alexis Patri