"Il faut rester très prudent sur l'ouragan Dorian, il y a encore plein d'interrogations"

  • A
  • A
Dorian 1280 1:30
© Handout / NASA Earth Observatory / AFP
Partagez sur :
La trajectoire précise de la tempête, passée dans la nuit de vendredi à samedi en catégorie 4, reste difficile à déterminer, comme l'explique au micro d'Europe 1 le prévisionniste Emmanuel de Maël.

Donald Trump parle d'un "monstre absolu" qui s'approche de la Floride. Dans son viseur : l'ouragan Dorian passé en catégorie 4 dans la nuit de vendredi à samedi, avec des vents qui dépassent les 215 km/h. Le président américain, qui a annulé un déplacement en Pologne, suit la situation de très près.

"C’est un ouragan majeur", relève auprès d’Europe 1 le prévisionniste de Météo France, Emmanuel de Maël. "Il est assez difficile de se prononcer sur les dégâts qu’il pourrait engendrer", note ce spécialiste, dans la mesure ou la trajectoire précise de Dorian reste, elle-aussi, encore difficile à déterminer.

Un passage à proximité des côtes de la Floride

 

"Vendredi, on le faisait passer sur la Floride, avec un atterrissage à Palm Beach, mais les dernières prévisions font plutôt état d’une trajectoire qui longerait les côtes de Floride.", poursuit Emmanuel de Maël. De quoi laisser craindre un impact sur la frange côtière de cet Etat du sud-est des Etats-Unis. "Il faut rester très prudent, il y a encore plein d'interrogations". Pour l'heure, Dorian poursuit sa route vers les Bahamas, où il pourrait continuer de se renforcer, voire passer en catégorie 5, avec des vents dépassant les 250 km/h.

Europe 1
Par Pierre Herbulot, édité par Romain David