Le forcené d'Epinay interpellé par le Raid

  • A
  • A
Partagez sur :

Un homme présentant des troubles psychologiques a été interpellé par le RAID mardi après-midi dans un pavillon à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) où il s'était retranché après avoir tiré sur une voiture dans la commune limitrophe de Sarcelles (Val-d'Oise), a-t-on appris de sources concordantes.

L'homme "connu comme étant schizophrène", selon une source judiciaire, s'était retranché dans une maison de ce quartier où pavillons et tours HLM se côtoient. Sa mère a réussi à sortir rapidement de la maison sans encombre, a précisé cette source. Il a ensuite été rapidement interpellé par des membres du RAID, a appris l'AFP de source proche du dossier.

Le forcené avait tiré plus tôt dans la journée à l'aide d'une carabine à air comprimé "sur le véhicule de sa tante, à Sarcelles", a précisé une source proche du dossier, soulignant également qu'il souffre de "problèmes psychologiques". Il n'avait pas fait de blessé.

"La mère a déclaré qu'il n'avait pas d'autres armes" sur lui que la carabine à air comprimé, a par ailleurs fait savoir la source judiciaire. Le parquet de Bobigny avait envoyé un procureur sur place.