Grève quasi-générale à la rédaction du journal 20 Minutes

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La rédaction du journal gratuit "20 Minutes" est en grève depuis jeudi. Un mouvement très largement suivi par les journalistes de sa rédaction, qui protestent notamment contre des suppressions de postes et un dialogue social rendu compliqué entre les syndicats des salariés de l'entreprise et sa direction.

Le journal 20 Minutes ne paraît pas vendredi, ni dans sa version papier, ni dans sa version numérique, et son site ne sera quasiment pas alimenté. La faute à une grève déclenchée jeudi au sein du journal gratuit distribué notamment à la sortie des transports en commun. 20 Minutes souffre particulièrement du contexte économique impacté par la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.

90% de la rédaction en grève

Le mouvement de grève débuté jeudi est très largement suivi : 90% des journalistes de la rédaction de 20 Minutes se sont prononcés pour lors d'un vote interne. Les grévistes protestent, entre autres, contre des suppressions de postes, 6 dont 2 à la rédaction. Le dialogue social, décrit comme délétère par les grévistes, doit reprendre vendredi. Une réunion s'est tenu dans la matinée entre les syndicats et direction du journal.

Le journal 20 minutes, gratuit, est fragilisé par la crise sanitaire. Son modèle économique s'appuie largement sur la publicité et cette principale source de revenus s'est effondrée depuis mars 2020. Et le recours massif au télétravail a également réduit l'audience du journal.

Europe 1
Par Antoine Genton avec Alexis Patri