Covid : 106.277 morts en France, la lente décrue se poursuit à l'hôpital

, modifié à
  • A
  • A
Cette tendance à la baisse s'observe aussi sur l'ensemble des hospitalisations.
Cette tendance à la baisse s'observe aussi sur l'ensemble des hospitalisations. © Philippe LOPEZ / AFP
Partagez sur :
Le nombre de malades du Covid-19 recensés dans les services de réanimation continue de reculer lentement, selon les chiffres publiés samedi. Pendant ce temps-là, le Premier ministre Jean Castex a appelé les Français de plus de 55 ans à se faire vacciner, "en particulier avec AstraZeneca". 
L'ESSENTIEL

Le nombre de malades du Covid-19 recensés dans les services de réanimation a continué de reculer lentement, tout comme celui de l'ensemble des patients hospitalisés, selon les chiffres publiés samedi par Santé Publique France. Le Premier ministre Jean Castex a insisté pour que les plus de 55 ans qui ne sont pas encore vaccinés le fassent, notamment avec AstraZeneca. Réunis pour un sommet vendredi au Portugal, les dirigeants européens ont exprimé leur scepticisme face à la proposition américaine de lever les brevets des vaccins anti-Covid

Les informations de samedi à retenir :

  • 5.005 patients en réanimation, soit 100 de moins que la veille
  • Castex exhorte les plus de 55 ans à se faire vacciner, "en particulier avec AstraZeneca"
  • La France va définir des listes de pays pour les voyages à l'étranger
  • Les dirigeants européens sceptiques face à la levée des brevets des vaccins anti-Covid
  • La vaccination ouverte à tous les plus de 50 ans lundi, les doses restantes pour tous mercredi

La pression hospitalière continue de baisser

Le nombre de malades du Covid-19 recensés dans les services de réanimation continue de reculer lentement. Selon les chiffres de Santé publique France publiés samedi, 5.005 patients se trouvaient dans ces services, contre 5.106 la veille. La barre des 6.000 malades dépassée le 26 avril s’éloigne. En 24 heures, 191 nouveaux patients atteints de formes graves du Covid ont été admis dans les services de réanimation, contre 269 la veille. Cette tendance à la baisse s'observe aussi sur l'ensemble des hospitalisations, avec un total de patients Covid s'élevant à 25.800, contre 26.331 vendredi.

Au total 106.277 personnes sont mortes du Covid en France depuis le début de l'épidémie. Cela représente 176 décès de plus depuis le dernier bilan. Le nombre de nouveaux cas recensés s'élève lui à 20.745 personnes positives comptabilisées en 24 heures. 

Castex exhorte les plus de 55 ans à se faire vacciner, "en particulier avec AstraZeneca"

Le Premier ministre Jean Castex a appelé samedi les quelque 13 millions de Français de plus de 55 ans qui ne sont pas vaccinés contre le Covid à le faire "avec tous les vaccins, en particulier avec AstraZeneca". "Au-dessus de 55 ans, les autorités sont toutes unanimes en France comme ailleurs qu'il n'y a pas de danger. Je vous exhorte à vous faire vacciner avec tous les vaccins, en particulier avec AstraZeneca", a-t-il lancé après la visite d'un vaccinodrome à La Défense, près de Paris.

Le chef du gouvernement a expliqué qu'il y avait "encore en France aujourd'hui deux millions de doses d'AstraZeneca qui ne sont pas utilisées", et que "nous allons en recevoir trois millions dans les quatre semaines qui viennent". Selon lui, "L'Allemagne nous est repassée devant en rythme vaccinal uniquement parce que le recours à AstraZeneca y est meilleur".

Comment voyagera-t-on en Europe cet été ?

Alors que l'été 2020 s'était déroulé avec le mot d'ordre du tourisme bleu blanc rouge, l'objectif est cette année de faciliter également les départs vers les autres pays de l'Union européenne. Invité samedi sur Europe 1, le secrétaire d'Etat au tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a indiqué que le certificat numérique (ou "pass sanitaire") européen serait disponible "courant juin". Selon lui, il ne devrait donc plus y avoir de "septaines" à votre arrivée dans ces pays. Des expérimentations ont déjà lieu en France : depuis le 22 avril, les voyageurs d'Air France et Corsair à destination de la Corse et au départ d'Orly peuvent présenter leur certificat de test PCR négatif via l'application TousAntiCovid.

Cette expérimentation sera élargie la semaine prochaine à trois nouvelles destinations : les Antilles françaises, la Guyane et La Réunion. De son côté, Jean-Baptiste Lemoyne a indiqué que le gouvernement et ses partenaires européens travaillaient aussi sur un système de catégorisation des pays pour les voyages hors UE : "Il y aura les pays verts, les pays orange et les pays rouges." Pour en savoir plus sur les déplacements possibles cet été, lisez notre article.

La France accélère les vaccinations

Tous les plus de 50 ans pourront se faire vacciner dès le 10 mai, au lieu du 15, et les doses disponibles en fin de journée seront ouvertes à tous le lendemain "sans limite d'âge", a annoncé jeudi le président français Emmanuel Macron. La vaccination est également ouverte aux mineurs de 16 et 17 ans atteints de certaines maladies qui leur font courir un "très haut risque de forme grave".

Avec 25,1 millions d'injections au total (premières doses et rappels), dont une journée record jeudi à plus de 600.000 doses, près d'un tiers de la population majeure (33,3%) a reçu une première dose et 14,5% deux doses, selon des chiffres communiqués vendredi.

Premier week-end sans la limite des 10 km en France

Ce samedi marque le premier week-end depuis début avril sans interdiction de se déplacer au-delà des 10 kilomètres autour de son domicile. Les Français peuvent à nouveau circuler et en profitent : les réservations de bus et de TGV explosent, notamment à destination de la côte atlantique. Lisez notre article.

40% des infirmiers ont "envie de changer de métier"

Quatre infirmiers sur dix affirment que la crise sanitaire due au Covid-19 "leur a donné envie de changer de métier", selon une large consultation menée par l'Ordre des infirmiers, qui souhaite donner à la profession "des perspectives pour l'avenir". La crainte d'une vague de départs chez ces soignants n'est pas infondée. Sondés en ligne entre le 30 avril et le 5 mai, plus de 30.000 infirmiers ont confirmé la lassitude des "héros en blouse blanche". Non seulement 40% disent que "la crise leur a donné envie de changer de métier", mais 51% considèrent que leur métier "ne permet pas de connaître de véritables évolutions et perspectives de carrière".

Surtout, la quasi-totalité (90%) jugent que leur profession n'est "pas reconnue à sa juste valeur au sein du système de santé" et 64% estiment qu'elle "est "ingrate". Pour le président de l'Ordre des infirmiers, Patrick Chamboredon, ces résultats sont le signe que le "Ségur de la santé", malgré ses hausses de salaires, "n'a pas permis jusqu'à présent de dessiner les contours de la profession infirmière de demain, en lui donnant des perspectives pour l'avenir".

L'ibuprofène n'aggraverait pas l'infection au Covid-19

Prendre des médicaments anti-inflammatoires de la famille de l'ibuprofène n'augmente pas le risque de faire une forme grave de Covid-19 ni d'en mourir, contrairement à ce qu'on craignait au début de la pandémie, selon une étude publiée samedi. "L'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) n'est pas associée à une augmentation de la mortalité ou de la gravité du Covid-19", conclut cette vaste étude des autorités de santé britanniques, publiée dans la revue médicale The Lancet Rheumatology et portant sur 72.000 patients. "Nous avons maintenant une preuve nette que les AINS peuvent être utilisés en toute sécurité chez les patients qui ont le Covid-19", a commenté l'auteur principal de l'étude, le Pr Ewen Harrison (université d'Edimbourg), cité dans un communiqué.

Macron demande aux Etats-Unis de "mettre fin" à l'interdiction d'exporter des vaccins

Emmanuel Macron a appelé samedi les Etats-Unis à lever toutes les restrictions à l'export des vaccins et composants de vaccins contre le Covid-19. "J'appelle très clairement les Etats-Unis à mettre fin aux interdictions à l'export non seulement de vaccins mais de composants de ces vaccins qui empêchent la production. La clé pour produire plus vite des vaccins pour les pays pauvres et les pays intermédiaires, c'est de produire plus: lever les interdictions à l'export", a-t-il insisité, lors d'une conférence de presse au sommet social de l'UE à Porto.

Vendredi, le président français s'en était déjà pris aux "Anglo-saxons" qui "bloquent beaucoup de ces ingrédients et des vaccins" en réservant leur production au territoire national. Emmanuel Macron a appelé à la "solidarité" mondiale sur le sujet. "Aujourd'hui, 100% des vaccins produits aux Etats-Unis d'Amérique vont au marché américain", a-t-il ajouté. 

En parallèle, les dirigeants européens ont exprimé leur scepticisme face à la proposition américaine de lever les brevets des vaccins anti-Covid. Le pape François a, de son côté, apporté samedi son soutien à la levée des brevets. Le souverain pontife a évoqué "un esprit de justice qui nous mobilise afin d'assurer un accès universel aux vaccins et la suspension temporaire des droits de propriété intellectuelle".

Plus de 4.000 morts en 24 heures en Inde

L'Inde a enregistré pour la première fois plus de 4.000 décès dus au coronavirus en 24 heures, a annoncé samedi le gouvernement. Les 4.197 nouveaux décès portent le bilan total en Inde à 238.270 morts depuis le début de la pandémie. En une journée, le pays a comptabilisé 401.078 nouveau cas de Covid-19 soit un bilan total de près de 21,9 millions.

Plus de 3,2 millions de morts dans le monde

La pandémie a fait au moins 3.258.595 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à la mi-journée. Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (580.851), devant le Brésil (419.114), l'Inde (238.270), le Mexique (218.173) et le Royaume-Uni (127.583). Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques.