Ce que l'on sait (ou pas) sur la future réouverture des restaurants et bars en France

, modifié à
  • A
  • A
Depuis le 15 mars, tous les restaurants sont en fermés en France. Dans les départements en zone verte, ils pourraient rouvrir le 2 juin. 1:31
Depuis le 15 mars, tous les restaurants sont en fermés en France. Dans les départements en zone verte, ils pourraient rouvrir le 2 juin. © Philippe LOPEZ / AFP
Partagez sur :
Alors qu'il devait être annoncé ce lundi, la présentation du protocole de la réouverture des restaurants par le gouvernement a été repoussée à mardi. Les établissements en zone verte devraient pouvoir rouvrir dès le 2 juin, mais certains détails, comme l'adaptation des comptoirs de bars, ne sont pas encore réglés. 

Couac gouvernemental ou incompréhension : Edouard Philippe n'a pas annoncé comme prévu ce lundi les modalités concernant la réouverture des restaurants en France, après plus de deux mois de fermeture pour cause de coronavirus. Une ultime réunion sera organisée dans la soirée entre le secrétaire d'État au tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne et la Direction générale de la Santé. Des réponses devraient être apportées mardi au plus tard, mais certaines pistes ont déjà fuité. 

Une réouverture à partir du 2 juin dans les zones vertes ?

D'abord, sur la date de la réouverture. 110 députés militaient pour que les bars et les restaurants soient ouverts dès le 15 mai. Finalement, dans son discours à l'Assemblée nationale, Edouard Philippe a expliqué que tous seraient fermés au moins jusqu'au 2 juin, fin de la première phase du déconfinement. D'après nos informations et celles de plusieurs médias, seuls les établissements situés en zones vertes pourront de nouveau accueillir des clients à compter du 2 juin, seulement si les conditions sanitaires le permettent. 

Un mètre d'écart entre chaque table plutôt que quatre mètres carrés par client

Lorsque les établissements ouvriront, un important protocole sanitaire devra s'appliquer, pour éviter une reprise de l'épidémie et la création de nouveaux clusters. L'Allemagne, dont les restaurants sont ouverts depuis plusieurs jours, a constaté la contamination d'une dizaine de personnes dans un restaurant près de la Mer du Nord, mettant en quatorzaine plus de 70 personnes. 

La règle des quatre mètres carrés d'espace par personne, qui s'applique dans les entreprises, pourrait toutefois être abandonnée. Les professionnels du secteur de la restauration dénonçaient une distanciation qui ne leur permettaient pas d'être rentables. Concrètement, un restaurant disposant d'une salle de 50 mètres carrés n'aurait pas pu accueillir plus de douze clients. La Direction générale de la Santé pourrait donc accepter un mètre de distance entre chaque table, ou une vitre pour les séparer. 

Quid des comptoirs de bars ?

Mais un point important reste à régler : celui des comptoirs de bars. Les professionnels souhaiteraient équiper leurs équipes de visières, mais les autorités sanitaires exigent l'installation d'une "séparation vitrée" entre les barmans et leurs clients, comme cela se fait dans les pharmacies ou les commerces de grande surface.

Europe 1
Par Carole Ferry, édité par Ariel Guez