Déconfinement : à quoi pourrait ressembler la nouvelle carte présentée le 2 juin ?

, modifié à
  • A
  • A
La carte de synthèse du déconfinement du 7 mai . 1:23
La carte de synthèse du déconfinement du 7 mai . © Capture Twitter Ministère de la Santé
Partagez sur :
Deux semaines après sa présentation, la carte de déconfinement dévoilée par le gouvernement le 7 mai dernier aurait bien évolué si elle était mise à jour aujoud'hui. Avant qu'une nouvelle mouture ne soit montrée aux Français le 2 juin prochain, Europe 1 livre les grandes tendances qui devraient y figurer. 

Elle a été présentée comme l'alpha et l'oméga de l'après 11 mai. La carte du déconfinement du gouvernement du 7 mai dernier, la dernière en date, sert de support pour déterminer le degré de relâchement dans les mesures de restriction des déplacements dans les différents départements. Il y a deux semaines, quatre régions y figuraient en rouge : l'Île-de-France, le Grand Est, la Bourgogne Franche-Comté et les Hauts-de-France. Alors que la nouvelle mouture doit être présentée le 2 juin, ces régions seront-elles de nouveaux en rouge ?  

 

carte synthèse

La carte regroupant les trois indicateurs présentée le 7 mai. Crédit : Capture Twitter Ministère de la Santé.

Une circulation du virus moins active

Pour répondre à cette question, Europe 1 a repris les critères utilisés par le gouvernement pour mettre sur pieds les différentes cartes et comparé les résultats avec les derniers chiffres disponibles. Le premier des trois critères est la disponibilité des tests. Ici, la situation est plutôt simple à en croire les autorités, puisque toute la France est en vert. Le deuxième facteur est celui du nombre de personnes qui se présentent aux urgences pour suspicion de Covid-19. 

passages urgences

Carte indiquant le nombre de passages aux urgences pour suspicion de coronavirus en fonction des départements le 7 mai. Crédit : Capture Twitter Ministère de la Santé.

Majoritairement verte il y a deux semaines, la carte de cet indicateur le serait encore plus ce jeudi, puisque seuls le Val d'Oise et Paris seraient respectivement en orange et rouge. Enfin la troisième carte, celle de la "tension hospitalière sur les capacités de réanimation". Le 7 mai dernier, c'est presque un quart nord-est du pays qui était en rouge, tandis qu'une bande orange semblait faire office de zone tampon avec une façade Atlantique, un sud-ouest et un sud-est verts. 

Une tension hospitalière moindre

carte tension

Carte faisant état du taux d'occupation des lits de réanimation en fonction des départements le 7 mai. Crédit : Capture Twitter Ministère de la Santé.

Une fois de plus, si cette carte était mise à jour aujourd'hui, les Hauts-de-France et la Bourgogne Franche-Comté basculeraient dans le vert, tandis que le Grand Est serait lui aussi vert avec quelques tâches oranges, notamment dans le Haut-Rhin. De son côté, l'Île-de-France resterait rouge. 

De nouveaux critères pour le 2 juin

Mais les nouvelles cartes ne seront communiquées que le 2 juin, rappelle la Direction générale de la santé. Probablement par le Premier ministre lui-même en fin de semaine prochaine. Et surtout, elles prendront en compte de nouveaux indicateurs. Notamment le nombre de tests effectués par département, et bien sûr leur résultat. Donc c’est finalement toute la carte qui pourrait se retrouver chamboulée.

Europe 1
Par Mathieu Charrier, édité par Ugo Pascolo