Corrections statistiques, moyennes arrondies... les mesures exceptionnelles du bac 2020

, modifié à
  • A
  • A
Plusieurs mesures ont été prises pour ne pas désavantager les élèves qui passent le bac cette année. (Photo d'illustration) 1:49
Plusieurs mesures ont été prises pour ne pas désavantager les élèves qui passent le bac cette année. (Photo d'illustration) © FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :
Dénué d'épreuves finales, le bac 2020 sera attribué uniquement en fonction du contrôle continu, une première. Mais pour assurer l'équité entre les élèves, et entre les générations, des mesures exceptionnelles ont été mises en place.  

"Comme on a changé les règles en cours de route, c’est normal de tenir compte de la situation." Pour la première fois de son histoire, le bac va se passer à 100% en contrôle continu, comme l'a annoncé le 3 avril dernier le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. Coronavirus oblige, pas de révisions de dernière minute le matin même, de retard, ou même d'insomnie la veille d'une épreuve.

Simple sur le papier, cette décision se révèle être un véritable casse-tête pour l'Éducation nationale, qui doit s'assurer que chaque lycéen a un traitement équitable, alors que certains professeurs peuvent avoir la main plus lourde que d'autres.

Une correction statistique des notes...

C'est pour cela que cette année, les jurys auront exceptionnellement accès aux résultats des trois années précédentes de chaque lycée pour rectifier statistiquement les moyennes des bacheliers. "Au moment où un élève faisait le choix de ne pas s'investir dans un devoir sur table par exemple, il ne savait pas que ça allait avoir une conséquence sur son examen", explique au micro d'Europe 1 Bruno Bobkiewicz, proviseur de la cité scolaire Hector-Berlioz à Vincennes et secrétaire national du Syndicat national des personnels de direction de l’Éducation nationale (SNPDEN). "Le fait d'en tenir compte semble donc logique dans ce types de circonstances."

... et des moyennes à l'arrondi supérieur

Et ce n'est pas la seule nouveauté de cette édition 2020 marquée par le coronavirus. Au contraire des moyennes annuelles, les notes du bac ne comprennent pas de décimales. Il a donc été décidé d'arrondir les moyennes des livrets scolaires à l'arrondi supérieur. Un lycéen qui a une moyenne de 9,1 en mathématiques obtiendra donc la note de 10. Un coup de pouce pour les bacheliers, alors que statistiquement ils ont de meilleurs résultats le jour de l'examen. 

Bien que ces mesures peuvent sembler favoriser grandement les candidats, l'idée n'est pas de donner le bac. Au contraire, il s'agit de ne pas défavoriser les candidats de cette année par rapport à ceux des générations précédentes. 

Europe 1
Par Virginie Salmen, édité par Ugo Pascolo