Mélenchon refuse le "confinement politique" et tient un meeting en ligne

  • A
  • A
Parce qu'il refuse le "confinement politique", Jean-Luc Mélenchon a organisé un meeting diffusé en direct sur les réseaux sociaux. 1:24
Parce qu'il refuse le "confinement politique", Jean-Luc Mélenchon a organisé un meeting diffusé en direct sur les réseaux sociaux. © Capture d'écran Youtube
Partagez sur :
Lors d'un meeting en ligne, le président du groupe La France insoumise à l'Assemblée nationale a vivement critiqué Emmanuel Macron dans sa gestion de la crise sanitaire du coronavirus. Jean-Luc Mélenchon affirme que le déconfinement annoncé "parait hasardeux" et que le "programme (du président de la République, ndlr) est complétement dépassé". Il dénonce aussi une "clochardisation sanitaire de la France".

Après le meeting par hologramme, qui avait été l'un des événements de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon en 2017, place aux meetings numériques. Confinement oblige, le président du groupe La France insoumise à l'Assemblée nationale n'a pu réunir ses partisans dans une salle, mais parce qu'il refuse le "confinement politique", Jean-Luc Mélenchon a organisé un meeting, filmé avec des draps noirs en guise de foule derrière lui et diffusé en direct sur les réseaux sociaux, vendredi. 

"Le déconfinement annoncé nous parait hasardeux"

Fini, le temps de la retenue et de l'union nationale qui pouvait prévaloir au début de la crise. Après un entretien à Libération jeudi où il affirme que "l'idéologie de Macron le paralyse devant les questions de survie collective", Jean-Luc Mélenchon a encore lourdement chargé le président de la République.

"Le déconfinement annoncé nous parait hasardeux, sans organisation méthodique comme il faudrait en avoir une : planifier les moyens que l’on met en œuvre", explique-t-il. "Ah ! Le mot 'planifier', aussitôt certains font des doubles sauts périlleux arrière et s’évanouissent"

"Le programme d'Emmanuel Macron nous a conduits au désastre"

Le leader de la France insoumise, tacle au passage, l’application de traçage numérique sur laquelle planche le gouvernement, en parlant du tracking, qui permettrait de localiser en temps réel les personnes contaminées par le Covid-19, comme d'une "illusion technocratique".  Jean-Luc Mélenchon dénonce aussi une "clochardisation sanitaire de la France" et annonce la mise à jour de son programme de 2017, "L'avenir en commun", tout en attaquant celui d’Emmanuel Macron. 

"On nous dit maintenant 'il ne faut pas revenir aux programmes du passé'. Parle pour toi !", a lancé le député des Bouches-du-Rhône au président de la République. "Parce que oui, ton programme nous a conduits au désastre. Mais pas le nôtre. (...) Ton programme est totalement dépassé comme ton idéologie". 

200.000 visionnages selon LFI, une "manif en ligne" ce samedi

Le meeting, selon la France Insoumise, aurait été vu près de 200.000 fois en compilant les données des différentes plateformes de visionnage. "Au moment où le direct s’est arrêté, la vidéo affichait déjà plus de 135 000 vues sur Facebook, plus de 50 000 sur YouTube et plus de 15 000 sur Twitter", explique le mouvement. En direct, le meeting a été vu par environ 20.000 personnes, selon un tweet de Mélenchon. 

Cette action politique confinée n'est pas la seule prévue, puisque ce samedi comme les précédents, les insoumis donnent rendez-vous sur Twitter et les réseaux sociaux pour la "manif en ligne".

Europe 1
Par Claudia Bertram, édité par Ariel Guez