Médias : Marlène Schiappa fera face à Eric Zemmour le 10 février sur CNews

  • A
  • A
Marlène Schiappa a accepté de débattre sur CNews avec le polémiste Eric Zemmour 1:04
Marlène Schiappa a accepté de débattre sur CNews avec le polémiste Eric Zemmour © LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :
Marlène Schiappa a accepté la proposition de CNews de venir débattre face à Eric Zemmour dans son émission "Face à l'info". La secrétaire d'Etat sera seulement la troisième femme à affronter le polémiste sur son territoire. Ce sera le 10 février prochain. 

C'est une date à retenir pour les amateurs de débats musclés. Le lundi 10 février, quelques jours seulement après une réunion ministérielle sur la stratégie du gouvernement pour lutter contre les discriminations, Marlène Schiappa sera l’invitée de CNews pour venir débattre avec Eric Zemmour dans son émission Face à l'info.  Une information révélée par l’hebdomadaire Valeurs actuelles à qui la secrétaire d’Etat en charge de l’égalité femmes hommes a confié les raisons de ce choix. Si elle assure en désaccord avec lui sur "absolument tout", elle dit tout de même trouver Eric Zemmour “très courtois et agréable en privé”. Des qualités suffisantes selon elle pour accepter de l’affronter sur son territoire.

Troisième femme face à Zemmour

Que l'on aime ou pas le style de Marlène Schiappa, il faut reconnaître à la secrétaire d’Etat le mérite d’oser aller partout. On se souvient qu’elle avait été beaucoup moqué pour son passage dans l'émission Balance ton post de Cyril Hanouna sur C8, offrant au passage à la chaîne un record d'audience à l'époque. La voilà donc désormais sur CNews pour faire face à Eric Zemmour.

Un cas de figure plutôt rare jusqu'ici, puisque seulement deux femmes se sont rendues sur le plateau de l'émission : l'essayiste Céline Pina à deux reprises, et l'ancienne secrétaire d'Etat Juliette Méadel. Ce qui n'empêche pas l'émission de faire son trou depuis son lancement le 14 octobre dernier, malgré les polémiques autour de certains propos de l'écrivain, obligeant par exemple le CSA a mettre en demeure CNews après ses déclarations sur la guerre d’Algérie. Le programme, présenté par Christine Kelly, est regardée chaque soir par près de 220.000 téléspectateurs. 

Europe 1
Par Cyril Lacarrière, édité par Cédric Chasseur