Montluçon : le directeur de cabinet qui utilisait une plaque "police" pour se garer a été suspendu

, modifié à
  • A
  • A
Les policiers ont entendu le directeur de cabinet en audition libre.
Les policiers ont entendu le directeur de cabinet en audition libre. © AFP
Partagez sur :
Le directeur de cabinet du maire de Montluçon a été entendu par les forces de l'ordre après la découverte d'une plaque "police" et d'un gyrophare dans sa voiture.

Il avait tenté de maquiller sa voiture pour se garer plus facilement : Y. L., directeur de cabinet du maire de Montluçon, dans l'Allier, s'est vu infliger une suspension administrative par l'édile et le président de l’agglomération, dans l’attentes des suites judiciaires de la procédure qui le vise. Comme vous l'apprenait Europe 1 mardi, il avait été entendu au commissariat de police après la découverte de sa voiture, équipée d'une plaque "police" et d'un gyrophare. Alors en vacances en famille, Y. L. avait expliqué aux policiers avoir utilisé ces atours pour sur une place de stationnement réservée aux bus.

Une "initiative personnelle". Selon le communiqué publié ce mardi par les élus, Y. L. a reconnu auprès d’eux "la présence irrégulière d’une plaque police dans son véhicule". Les élus de Montluçon soulignent que si cette infraction est confirmée par l’enquête judiciaire, elle sera sanctionnée. A ce stade, la mairie de Montluçon considère que cette affaire relève d’une initiative personnelle du directeur de cabinet. Elle dément qu’un autre véhicule municipal soit munis d’équipements réservés à la police, comme l’a affirmé Y. L. aux forces de l’ordre à Arcachon lors de son audition. Enfin, les élus de Montluçon précisent que le directeur de cabinet du maire n’est en aucun cas autorisé à utiliser sa voiture de fonction durant ses vacances, contrairement à ses affirmations devant les policiers.

Les + lus