Yvan Le Bolloc'h "soutient toujours les 'gilets jaunes'"

  • A
  • A
Partagez sur :
Sur Europe 1, le comédien réaffirme son soutien au mouvement de contestation des "gilets jaunes", alors qu'il est à l'affiche d'une pièce de théâtre où il campe le maire d'un petit village contestataire.
INTERVIEW

Yvan Le Bolloc'h est à l'affiche de Vive Bouchon, au théâtre du Splendid à Paris. Une pièce de théâtre où il incarne le maire d'un petit village, qui n'a plus le droit aux subventions européennes et qui décide de se rebeller. Brexit ou encore "gilets jaunes" sont évoqués : la pièce met les deux pieds dans l'actualité. "Ce n'était pas possible autrement", selon le comédien, qui se confie au micro d'Europe 1.

"Quand on lit la pièce, c'est plutôt une pièce d'anar de droite"

"On ne peut pas écrire une pièce sur un petit bled de province, où les gens se battent contre le gigantisme européen et l'absence d'état, sans mentionner les "'gilets jaunes'", estime Yvan Le Bolloc'h dans Culture médias. "Quand on lit la pièce, c'est plutôt une pièce d'anar de droite, c'est plutôt ça la tendance des auteurs, c'est ce que je crois", ajoute-t-il, lui qui campe un maire obstiné dans Vive Bouchon.

"Chaque révolution a son martyr"

Très rapidement, Yvan Le Bolloc'h avait lui même indiqué son soutien à la contestation. "Je soutiens toujours les 'gilets jaunes'", affirme-t-il aujourd'hui. Interrogé sur les perturbations liées au mouvement qui ont touché le théâtre privée, et donc qui pourrait éventuellement perturber la pièce de théâtre dans laquelle il joue, le comédien demeure inflexible. "Ils sont animés des meilleures intentions. Ils savent reconnaître ceux qui n'ont pas dévié de trajectoire et qui ont su, assez tôt, de quel côté se positionner", confie Yvan Le Bolloc'h. "Chaque révolution a son martyr, si je dois en faire partie, j'en ferais partie", conclut-il.

Europe 1
Par Europe1.fr