Réouverture des commerces : quelles sanctions en cas de non-respect du protocole sanitaire ?

, modifié à
  • A
  • A
magasin 1:08
La réouverture des commerces se fait dans un cadre strict qui prévoit des sanctions. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Dès samedi matin, les commerces dits "non-essentiels" pourront enfin rouvrir leurs portes. Mais cette réouverture se fait sous l'égide d'un protocole sanitaire strict. En cas de non-respect de ce dernier, des sanctions sont prévues contre le commerçant, mais aussi contre les clients qui refuseraient de respecter la jauge de 8m² par personne. 

Une réouverture sous haute surveillance. Dès samedi matin, l'ensemble des commerces non-essentiels vont enfin pouvoir rouvrir leurs portes. La première des trois étapes du déconfinement progressif annoncé mardi par Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée, mardi. Mais cette réouverture se fait dans des conditions sanitaires strictes, sous peine de sanctions pour les clients ou les commerçants. Car c'est bel et bien à ces derniers de faire respecter la règle des 8m² par client et de faire attendre le surplus à l'extérieur. 

Une amende de 135 euros, voire une fermeture administrative pour le commerçant 

Il y aura d'ailleurs des contrôles, assure le ministère de l'Intérieur. En cas de dépassement du nombre de personnes autorisées, le commerçant risque une amende de 135 euros et une mise en demeure ou une fermeture administrative partielle ou totale de son magasin. 

Jusqu'à 3.750 euros et six mois d'emprisonnement pour un client

Mais les clients peuvent aussi être verbalisés dans des cas extrêmes. Par exemple, s'ils forcent le passage à l'entrée d'un magasin ou s'ils refusent de sortir. De plus, en cas de violation intentionnelle de la jauge mise en place dans les magasins, une amende de 135 euros peut être dressée. Contravention qui pourra être majorée en cas de récidive jusqu'à 3.750 euros et six mois d'emprisonnement. 

Europe 1
Par Virginie Salmen, édité par Ugo Pascolo