Covid-19 : quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours

, modifié à
  • A
  • A
Le docteur d'Europe 1 Jimmy Mohamed répond à vos questions sur le nouveau coronavirus. 2:30
Le docteur d'Europe 1 Jimmy Mohamed répond à vos questions sur le nouveau coronavirus. © Europe 1
Partagez sur :
Suis-je un cas contact ? Dois-je me faire tester ? Faut-il aller voir son médecin ? Avec l'aide du docteur Jimmy Mohamed, Europe 1 récapitule pour vous les principales mesures et précautions à prendre en cas de suspicion de Covid-19.
DÉCRYPTAGE

Quand doit-on se faire tester ? Qu'est-ce qu'un cas contact ? Avec la reprise épidémique en France, les laboratoires sont de plus en plus débordés. Afin d'y voir un peu plus clair et de savoir si vous avez besoin d'être dépisté, le docteur Jimmy Mohamed répond sur Europe 1 aux questions qui lui sont le plus fréquemment posées.

Qu'est-ce qu'un cas contact ?

Un cas contact, c'est simple : ce sont tous les membres de votre foyer. Si jamais vous avez eu un contact direct avec un cas de coronavirus, en face à face à moins d'un mètre, cela fait de vous aussi un cas contact. Si jamais vous avez partagé un lieu clos, comme un bureau, une salle de réunion, même un taxi pendant au moins quinze minutes, vous êtes aussi un cas contact.

Mais attention, si tout le monde porte un masque (à la fois le malade et le cas contact), à ce moment là, vous ne faites pas partie des personnes isolées et donc on ne vous considère pas comme à risque.

Quand aller se faire tester ?

Quand on est un cas contact, il faut faire un test au bout d'une semaine. Si jamais vous êtes dans le même foyer, il faut par contre se faire tester tout de suite, puis attendre la guérison, et se refaire tester au bout d'une semaine. Mais pour les autres personnes, c'est le test à une semaine, soit le temps d'incubation.

Et attention : quand vous êtes du coup suspecté d'être un cas contact, vous devez rester à l'isolement, demander un arrêt de travail. Une fois que vous avez fait le test, il faut attendre le résultat ! Ne retournez pas travailler, même si ça met du temps, tant que vous n'avez pas les résultats, qu'il soit négatif ou positif.

Si le test est positif, au bout de combien de temps peut-on retourner au travail ?

Au bout d'une semaine. C'est la période de contagion plus ou moins maximale qu'on peut avoir. Et vous n'avez pas besoin de faire de test PCR de contrôle. Vous n'avez pas besoin de certificat d'aptitude du médecin. Une semaine après le début de vos symptômes, vous pouvez retourner travailler sans problème.

Faut-il aller voir son médecin si on pense avoir le coronavirus ? Pourquoi ne pas aller directement au laboratoire?

Oui, il faut aller voir votre médecin puisqu'il pourra vous donner une ordonnance. Vous êtes censé être prioritaire dans les laboratoires pour vous éviter la queue.

Et puis, il ne faut pas oublier qu'il y a le coronavirus, mais aussi d'autres infections qui, parfois, peuvent être plus graves. Toute fièvre n'est pas du coronavirus, donc tous maux de ventre ou tout symptôme qui vous paraît un peu bizarre peut révéler une pathologie parfois un peu plus grave. Donc, oui, il faut aller voir votre docteur.

Si je n'ai pas de symptômes particuliers, dois-je me faire tester ? 

Non, aucun intérêt. Laissez la place aux cas contact et aux personnes malades. Éventuellement, si vous avez pris beaucoup de risques - vous étiez dans un bar blindé -, on peut se poser la question, mais demandez conseil à votre médecin plutôt que d'aller au laboratoire à la volée.

Jusqu'à quand va-t-on devoir porter un masque ?

Soit on aura un vaccin, et on pourra peut-être se libérer un peu plus. Soit on atteint une immunité collective, mais on en est bien loin. Pour l'instant, le masque est notre seul outil de défense face au Covid.

Faut-il tester un enfant qui a le nez qui coule ?

Non. Tous les nez qui coulent ne sont pas du coronavirus, donc, par pitié, pas d'éviction de la collectivité : c'est la Société française de pédiatrie qui le recommande. Et n'allez pas chez le médecin en réclamant une PCR. Allez voir votre docteur, vous aurez une consultation et il pourra vous rassurer. Mais le nez qui coule chez l'enfant n'est pas un symptôme de Covid.

Europe 1
Par Jimmy Mohamed