"La première fois qu'on fait un voyage aussi court" : les Français s'adaptent à la règle des 100 km

  • A
  • A
Pour se mettre au vert tout en respectant la limite des 100 kilomètres, certains n'hésitent pas à partir près de chez eux en camping-car (photo d'illustration) 1:13
Pour se mettre au vert tout en respectant la limite des 100 kilomètres, certains n'hésitent pas à partir près de chez eux en camping-car (photo d'illustration) © AFP
Partagez sur :
Alors que beaucoup se demandent comment ils partiront en vacances cet été, certains ont décidé de se mettre au vert tout près de chez eux. C'est le choix de Monique et Marc, un couple de retraités dans le Nord, qui a sorti le camping-car le temps d'un long week-end à la découverte de leur région. 
REPORTAGE

Plus qu'un mois avant le début de l'été et la possibilité de profiter du plein air lors de ses vacances. Et en attendant la période estivale, certains ont décidé de profiter de leurs week-ends de déconfinement pour se mettre au vert. Mais après plus de 50 jours à être resté chez soi, il n'est pas encore possible de traverser tout le pays, car jusqu'au 2 juin au moins, la limite de déplacement de 100 kilomètres reste la règle. Dans le Nord, cette restriction n'a toutefois pas empêché un couple de retraités qui habite près de Lille de sortir le camping-car, direction... Arras.

"On découvre des coins qu'on n’avait pas l'habitude de voir"

Monique et Marc sont donc partis se reposer à moins d'une heure de route de chez eux. "C'est la première fois qu'on fait un voyage aussi court", constate Marc. "On découvre des coins qu'on n’avait pas l'habitude de voir", se réjouit-il, citant Mont Saint-Eloi, l'antenne de Bouvigny ou encore la nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette.

"Il y a des choses magnifiques ici"

Car après le confinement, ce couple de retraités avait la bougeotte, l'envie de faire autre chose. Ils ont donc ressorti le camping-car et installé leurs vélos à l'arrière, sans oublier le guide touristique qui traînait au fond d'un tiroir. "Il y a plein de choses à voir ! Bien souvent, on veut quitter notre région pour aller plus loin en vacances, mais il y a des choses magnifiques ici", raconte Monique.

Et en attendant la nouvelle phase du déconfinement, ces deux retraités vérifient à chaque fois qu'ils reprennent la route la distance avec leur domicile. Mais pour cet été : pas d'inquiétude. "Les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d'août", assurait Edouard Philippe le 14 mai. Sur notre antenne le même jour, le secrétaire d'État Jean-Baptiste Lemoyne affirmait que les Français ne "devaient pas hésiter" à réserver leurs vacances

Europe 1
Par Maximilien Carlier, édité par Ariel Guez