Coronavirus : 23.293 morts en France, hospitalisations et réanimations en baisse

, modifié à
  • A
  • A
Lundi soir, la France comptait 23.293 décès du coronavirus sur son territoire.
Lundi soir, la France comptait 23.293 décès du coronavirus sur son territoire. © AFP
Partagez sur :
Lundi soir, le dernier bilan du coronavirus faisait état de 23.293 personnes en France. De son côté, Édouard Philippe a préparé les derniers ajustements de son plan de déconfinement, qu'il doit présenter mardi à l'Assemblée nationale. 
L'ESSENTIEL

Lundi soir, le dernier bilan du coronavirus faisait état de 23.293 personnes en France, soit 437 de plus sur les dernières 24 heures. Le Premier ministre Édouard Philippe doit présenter à l'Assemblée nationale le plan du gouvernement pour le déconfinement mardi, mais l'exécutif fait face aux critiques de l'opposition. 

Les principales informations à retenir

  • 23.293 personnes sont mortes du coronavirus en France
  • Le gouvernement prend ses derniers arbitrages avant la présentation du plan de déconfinement, mardi
  • Le nombre de chômeurs a très fortement augmenté en mars (+7,1%)
  • La pandémie a fait au moins 208.973 morts, et plus de trois millions de cas à travers le monde

Plus de 23.200 morts en France

L'épidémie de coronavirus a fait 437 morts en France au cours des dernières 24 heures dont 295 dans les hôpitaux, portant le total des décès à 23.293 depuis début mars, selon le bilan établi lundi par la Direction générale de la santé. L'épidémie a tué 14.497 personnes dans les hôpitaux et 8.796 (+142) dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Mais, lueur d'espoir, les soldes des hospitalisations et des réanimations sont toujours en baisse. On compte ainsi 162 hospitalisations de moins depuis dimanche, sur un totale de 28.055 personnes, et 4.608 patients en réanimation, soit 74 de moins en 24 heures. 

Derniers arbitrages avant le plan de déconfinement 

Le Premier ministre Édouard Philippe présentera mardi devant l'Assemblée nationale "la stratégie nationale du plan de déconfinement" qui doit débuter progressivement le 11 mai. Dix-sept chantiers prioritaires ont été identifiés pour le déconfinement, parmi lesquels le retour à l'école, la reprise du travail dans les entreprises, le fonctionnement des transports publics, l'approvisionnement en masques et gel, la politique de tests ou l'accompagnement des personnes âgées. Les derniers détails du plan de déconfinement seront vus ce lundi à l'Élysée.

Malgré les protestations de tous bords, le vote sur le plan de déconfinement aura bien lieu dans la foulée de sa présentation à l'Assemblée, a-t-on appris lundi de sources parlementaires. Mais l'opposition conteste l'enchaînement de l'exposé du plan, du débat et du vote. Sur Europe 1, le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde dénonce ainsi l'"autoritarisme" du gouvernement. "Ça a l'air d'être de la démocratie, c'est seulement de la brutalité", s'est également insurgé l'Insoumis Jean-Luc Mélenchon, annonçant son intention de voter contre. Les Républicains déplorent eux l'impossibilité d'avoir un "temps de réflexion".

Hausse record du nombre de chômeurs

Le nombre de chômeurs (catégorie A) a enregistré une hausse historique sur un mois en mars (+246.100, soit +7,1%) pour s'établir à 3,732 millions, selon les chiffres dévoilés lundi par Pôle emploi. C'est la plus forte hausse mensuelle du chômage enregistrée depuis 1996 et le début de la série statistique de Pôle emploi.

Amazon prolonge de nouveau la fermeture de ses entrepôts 

Le géant américain a décidé ce lundi de prolonger la fermeture de ses centres de distribution français jusqu'au 5 mai. Vendredi dernier, Amazon avait déjà annoncé une fermeture prolongée de ses entrepôts jusqu’au 28 avril, après la confirmation le jour même de la décision de justice lui imposant une évaluation des risques liés à l'épidémie de coronavirus. L'entreprise avait d'ailleurs indiqué sur Twitter être "perplexe face à la décision", et en évaluer "les implications".

100 députés de la majorité pour une réouverture des restaurants dès le 15 mai

Des députés de la majorité (LREM, Modem, Agir, UDI et apparentés) ont signé un rapport du groupe Tourisme de l’Assemblée nationale remis lundi matin au ministre de l'Économie Bruno Le Maire et au secrétaire d'État Jean-Baptiste Lemoyne. Dans ce texte, les 110 parlementaires appellent à une réouverture progressive des restaurants par département et en trois étapes. Ils réclament une réouverture dès le 15 mai dans les départements où la mortalité due au coronavirus est faible, 15 jours plus tard pour ceux où la mortalité est modérée et enfin à partir du 15 juin pour les départements les plus touchés. Un scénario bien différent de celui imaginé par le gouvernement, qui doit décider fin mai de la date de réouverture des bars et des restaurants

Sept Français sur dix favorables à un gouvernement d'union nationale

Dans un sondage publié ce lundi, près de trois Français sur quatre se disent favorables à un gouvernement d'union nationale pour faire face à la crise du Covid-19. Les électeurs des Républicains y seraient les plus favorables (84 %), devant ceux du Parti socialiste (76 %), du Rassemblement national (75 %) et de La France insoumise (72 %).  S'agissant des partis actuellement dans l'opposition qui pourraient être appelés, les sondés plébisciteraient à 80 % les écologistes d'EELV, devant LR (77 %), le PS (67 %), le RN (55 %) et enfin LFI (53 %).

Presque 209.000 morts, et plus de trois millions de cas dans le monde

La pandémie a fait au moins 208.973 morts dans le monde lundi, selon un bilan établi dimanche par l'AFP. Au moins 3.003.344 cas d'infection, parmi lesquels 209.388 décès, ont été recensés, notamment en Europe, continent le plus touché avec 1.393.779 cas et 126.223 décès, ainsi qu'aux Etats-Unis, pays où la pandémie progresse actuellement le plus rapidement.

La première puissance mondiale est aussi le pays le plus touché, avec 55.563 décès, dont au moins 1.330 recensées en 24 heures. Suivent l'Italie (26.644 décès), l'Espagne (23.521), la France (22.856) et le Royaume-Uni (20.732). Les chiffres britanniques ne prennent toutefois pas en compte les maisons de retraite où plusieurs milliers de personnes âgées sont mortes, selon des représentants du secteur.

Guéri, Boris Johnson appelle les Britanniques à respecter le confinement 

La courbe de l'épidémie de coronavirus "commence à s'inverser" au Royaume-Uni mais les Britanniques doivent continuer à respecter les mesures de confinement pour éviter une recrudescence, a déclaré le Premier ministre Boris Johnson lundi, lors de sa première allocution depuis sa guérison du coronavirus.

"Nous commençons maintenant à inverser la tendance" a déclaré devant le 10, Downing Street le dirigeant conservateur de 55 ans, qui est sous pression pour dévoiler sa stratégie sur l'évolution du confinement, en place depuis plus d'un mois.

Kim Jong Un "en bonne santé" selon Séoul

"La position de notre gouvernement est ferme", a déclaré le conseiller sud-coréen Moon Chung-in dimanche à la chaîne de télévision américaine CNN : "Kim Jong Un est vivant et en bonne santé". Cette déclaration intervient après un nouveau week-end de rumeurs concernant l'état de santé du leader nord-coréen, depuis son absence remarquée lors de célébrations nationales, le 15 avril.